Les actes du colloque de Lyon publiés en 1967 marquent, pour la période contemporaine, le point de départ des études philoniennes. Depuis cet événement, l’oeuvre de Philon a été traduite en différentes langues, une revue scientifique a vu le jour (Studia Philonica), et la pensée de Philon ne cesse d’intéresser philologues, historiens de la philosophie, spécialistes des textes bibliques ou du judaïsme. Le colloque de Paris a pour but de porter un regard rétrospectif sur cinquante ans de recherche. Que reste-t-il aujourd’hui des perspectives du colloque de Lyon ? Comment la recherche a-t-elle évolué depuis 1967 ? Quelles voies nouvelles pourrait-elle encore emprunter ?  Programme