Présentation

L'hypothèse 2 a été proposée par le général von Gœler en 1880. Il s'agit de la première hypothèse situant le champ de bataille sur la rive nord de l'Énipe. Léon Heuzey et F.L. Lucas ont mis en avant les défauts du travail de von Gœler (méconnaissance du terrain, carte erronée de la région).

La zone est limité au sud par l'Énipe et au nord par les premières pentes des Révénia sur lesquelles se trouve le village moderne de Zoodochos Pigi. Quelques ruisseaux descendent des collines en amont du village, mais se disparaissent vite dès le début de la plaine. Cet espace est traversé par l'actuelle route principale E65 reliant Pharsale à Larissa par Nikaia. Toute la zone est aujourd'hui cultivée, y compris les reliefs des Révénia. Des panneaux photovoltaïques ont également pris la place de quelques cultures sur le bord de la route entre Dendraki à Chalkiades.

Selon Gœler, Pompé aurait pris position en haut d'une des collines surplombant Zoodochos Pigi, tandis que César se serait installé au milieu de la plaine, à proximité de l'Énipe.

Panorama

{ttbl}BQR_pano_Revenia|panorama:1|frames:100|speed:0|width:550|height:400|panwd:2810|loops:0{/ttbl}

Vue panoramique du versant sud des Révénia depuis les rives de l'Énipe entre Mégalo Elfidrio et Dendraki.