XXXVe colloque du GIREA. Les espaces de la dépendances et de l'esclavage dans l'Antiquité

XXXVe colloque du GIREA : Los espacios de la esclavitud y la dependencia en la Antigüedad (Les espaces de l'esclavage et de la dépendance dans l'Antiquité).

Madrid, les 28 29 et 30 novembre 2012, au CCHS du CSIC.

Présentation

Le XXXVe colloque du « Groupe de Recherche sur l'Esclavage dans l'Antiquité » (GIREA) aura lieu à Madrid (28-30/11/2012) au CCHS du CSIC avec le titre « Les espaces de l'esclavage et de la dépendance dans l'Antiquité ». Le GIREA est un groupe de travail international, coordonné par l'ISTA de l'Université de Franche-Comté, qui fonctionne sur la base de colloques périodiques dédiés aux différents aspects de l'étude de la dépendance dans l'Antiquité.

Le thème choisi pour le XXXVe colloque est « Les espaces de l'esclavage et de la dépendance dans l'Antiquité ». Notre objectif est de traiter l'inégalité sociale à partir des relations spatiales (paysages et territoires, espaces domestiques, de travail, religieux...). On considère l'espace comme un facteur historique actif dans la formation des relations sociales et comme un élément fondateur du processus de création ou de dissolution des formes de dépendance.

À partir de ce postulat, il est possible de comparer différents espaces de soumission considérés comme des points nodaux dans la structuration des sociétés antiques tant dans le cadre domestique que publique, urbain que rural.

Ce paradigme vaut également pour les territoires colonisés ou conquis face aux métropoles, et pour les espaces religieux envisagés du point de vue des dépendances sociales.

Dans le même temps, puisque le colloque aura lieu à Madrid, on souhaite offrir un espace de discussion lié à la problématique des sociétés péninsulaires, juste avant, pendant et immédiatement après la domination romaine.

Enfin, ce colloque doit être l'occasion de discussions sur les études archéologiques au sein desquelles l'analyse spatiale est actuellement un thème essentiel. Cette dernière approche qui recoupe les intérêts scientifiques et méthodologiques du GIREA n'a pas été suffisamment explorée jusqu'à présent.

Le XXXVe Colloque du GIREA a, par conséquent, deux objectifs :

Promouvoir la discussion scientifique sur les facteurs spatiaux aussi bien dans la formation des relations de dépendance sociale que dans l'élaboration d'approches et de méthodes d'analyse.
Rendre un hommage bien mérité, de portée internationale, au Prof. Domingo Plácido, qui est l'un des chercheurs sur le monde classique les plus importants et qui a œuvré, à la suite de Pierre Lévêque, comme président du GIREA, au dynamisme des études sur l'esclavage et la dépendance dans l'Antiquité.