Enseigner l'esclavage

Enseigner l’histoire des traites, des esclavages et de leurs abolitions, mutations et ambiguïtés sensibles dans une discipline scolaire

Auteurs : É. Mesnard et M.-A. de Suremain

Article proposant une réflexion sur l'enseignement de l'esclavage en milieu scolaire et des ambiguïtés  qu'il génère actuellement.

Résumé de l'article:

Depuis une dizaine d’années, l’histoire des traites, des esclavages et de leurs abolitions occupe une place plus importante dans l’enseignement en France, même si celle-ci peut être ambiguë et si les controverses ou polémiques à ce sujet sont loin d’être taries. Le croisement de l’analyse des programmes d’histoire, des manuels et des résultats d’une enquête menée par l’INRP montre que la thématique est envisagée de façon contrastée par l’histoire scolaire. Elle tend à être davantage présente en collège, sans échapper aux anachronismes, et en lycée professionnel, mais se cantonne à l’étude des abolitions en lycée général. D’une façon plus générale, le traitement de cette question souligne la difficulté à intégrer la dimension coloniale et impériale de l’histoire nationale et de l’Europe, ainsi que les interrogations suscitées par l’enseignement de questions sensibles dans la pratique quotidienne des professeurs.

Haut de page