ISTA


retour

L'Etrusca disciplina au Ve siècle apr. J.-C. La divination dans le monde étrusco-italique, X
Auteur : Bruno POULLE
Lieu d'édition : Besançon
Année de parution : 2016
Nombre de pages : 264p.
ISBN : 9782848675527
Format : 16 x 22cm
Langue : Français

PUFC

[Sommaire]
Bruno Poulle, Avant-propos p. 9-10

I. Les derniers païens et l’Etrusca disciplina
Charles Guittard, Macrobe et l’Etrusca disciplina : ostentarium Tuscum et ostentarium arborarium p. 13-26
Jean-Yves Guillaumin, Suadebat Etruria (De nuptiis 2, 142) : l’Etrusca disciplina chez Martianus Capella p. 27-44
Marie-Laurence Haack, L’usage de la référence étrusque au Ve siècle : L’exemple de Lactantius Placidus et Longinien p. 45-59
François Guillaumont, Proclus, Jean le Lydien et le mythe de Tagès p. 61-73

II. Les dernières luttes des auteurs chrétiens
Catherine Cousin, Deux écrits polémiques chrétiens : le Carmen contra paganos et les Sermons de Maxime de Turin p. 77-87
Dominique Briquel, La Vie d’Ambroise de Paulin de Milan p. 89-92
Jacqueline Champeaux, Des haruspices aux démons. L’Etrusca disciplina selon Augustin, Cité de Dieu p. 93-112
Elisabeth Buchet, Image des haruspices dans l’œuvre de saint Augustin p. 113-125
Dominique Briquel, Orose p. 127-146
Bruno Poulle, Les haruspices de saint Jérôme p. 147-155
Dominique Briquel, Salvien p. 157-159

III. Survivances poétiques et littéraires
Catherine Cousin, Claudien, poète officiel païen au sein d’une cour chrétienne p. 163-167
Catherine Sensal, Souvenirs d’Étrurie dans le De reditu suo de Rutilius Namatianus p. 169-173
Dominique Briquel, Sidoine Apollinaire p. 175-184
Étienne Wolff, L’Etrusca disciplina chez Dracontius p. 185-188
Étienne Wolff, L’Etrusca disciplina chez Fulgence le Mythographe p. 189-192
Vincent Zarini, Une survivance de l’Etrusca disciplina vers 500 apr. J.-C. ? L’étrange témoignage de Corippe (Ioh., III, 79-155) p. 193-223

IV. Textes techniques : droit et exemples de grammairiens
Gilles van Heems, L’Etrusca disciplina dans les sources juridiques des Ve et VIe siècles p. 227-248
Guillaume Bonnet, Les Étrusques et leur art dans la grammaire latine scolaire p. 249-259

[Contents]
Le Ve siècle après J.-C. voit simultanément le triomphe du christianisme et la disparition de l’Empire romain. Le colloque qui s’est tenu à l’Université de Franche-Comté en mai 2013, et dont ce volume constitue les actes, se proposait d’étudier systématiquement les témoignages des auteurs de cette époque sur la science divinatoire étrusque.Alors que la civilisation étrusque a disparu depuis longtemps, le rituel de l’Etrusca disciplina est maintenu par le paganisme finissant ; les auteurs du Bas-Empire (qu’ils soient païens ou chrétiens, techniciens ou poètes) en gardent la mémoire, apportant ainsi des témoignages souvent précieux sur sa survie sociologique ou ses particularités techniques.