Publication du Groupe Interdisciplinaire du Théâtre Antique et de l’Université Paul-Valéry (Montpellier), les Cahiers du GITA (CGita) ont été créés par Paulette Ghiron-Bistagne, puis dirigés par Alain Moreau, Pierre Sauzeau, Marie-Pierre Noël. Le premier numéro, intitulé Melpomène 84 : mélanges interdisciplinaires sur la tragédie grecque a été publié en 1985. De 1985 à 2011, sont parus plusieurs volumes hors-série et 18 numéros thématiques : 

2 : Medeia, 1986 ; 3 : Anthropologie du théâtre antique, 1987 ;  4 : Transe et théâtre, 1988 ; 5 : Thalie. Mélanges interdisciplinaires sur la comédie, 1989 ; 6 : Realia. Mélanges sur les réalités du théâtre antiqueArchéologie, épigraphie, anthropologie, littérature, 1990-1991 ; 7 : Les Perses d’Eschyle, 1992-1993 ; 8 : Femmes fatales, 1994-1995 ; 9 : Panorama du théâtre antique. D'Eschyle aux dramaturges d'Amérique latine, 1996 ; 10 : Les « Choéphores » d’Eschyle, 1997 ; 11 La tradition créatrice du théâtre antique, vol. 1, 1998 ; 12 La tradition créatrice du théâtre antique, vol. 2, 1999 ; 13 Bacchanales, 2000 ; 14 D’un genre à l’autre, 2001 ; 15 Le chœur dans la tragédie grecque. Les « Oiseaux » d’Aristophane, 2002-2003 ;16 : « Philomythia ». Mélanges offerts à Alain Moreau, 2008 ; 17 Le rire d’Aristophane, 2010 ; 18 Une journée à Cyrène. Lecture du Rudens de Plaute, 2011. 

Désormais édités par les Presses Universitaires de Franche-Comté et codirigés par Michel Fartzoff et Marie-Pierre Noël, dans le cadre d’une coopération entre les équipes ISTA (Institut des Sciences et Techniques de l’Antiquité – EA 4011) de Besançon et CRISES (Centre de Recherches Interdisciplinaires en Sciences Humaines et Sociales – EA 4424) de Montpellier, les CTA (= CGita n.s.) demeurent à ce jour la seule revue française consacrée au théâtre antique et à sa réception

Chaque numéro est construit autour d’un thème fédérateur (étude d’une pièce de théâtre ou d’un mythe théâtral), enraciné dans le théâtre grec et latin, mais tenant égalementcompte d’une perspective comparatiste, à la fois synchronique et diachronique : le théâtre antique se trouve ainsi replacé dans son contexte d’énonciation originel, et dans l’histoire des interprétations, des mises en scène et des réécritures qu’il n’a cessé de susciter, de l’antiquité à nos jours. 

Cette revue s’adresse donc à un vaste public : à tous les spécialistes de l’antiquité gréco-romaine et de sa réception, mais aussi à tous ceux qu’intéressent l’histoire du théâtre occidental, ses formes et ses pratiques. 
 
Mots-clés : théâtre antique ; tragédie ; comédie ; drame satyrique ; poétique ; formes dramatiques de la parole ; dialogue ; réception. 
 
Deux volumes ont été publiés : 
CTA 1 (= CGita n. s. 19) : « Météôrosophistai »Contribution à l’étude des « Nuées » d’Aristophane, Christophe Cusset, Marie-Pierre Noël (éds), 2015. 
CTA 2 (= CGita, n. s. 20) : Médée. Versions et interprétations d’un mythe, Aurélien Berra, Blandine Cuny-Le Callet, Charles Guérin (éds), 2016.  
 
Volumes à paraître : 
CTA 3 (= CGita n. s. 21) : Autour du mythe de Thésée : Tradition, Transferts, Transmissions (Antiquité – Renaissance – époque moderne), Agnès Lafont, Marie-Pierre Noël, Pierre Pontier (éds).
CTA 4 (= CGita n. s. 22) : Images et voix antiques du silence – Immagini e voci antiche del silenzio, Maria Silvana Celentano, Marie-Pierre Noël (éds).

 

 

À partir de 2015, la collection ISTA accueille les Cahiers du Théâtre Antique (CTA), revue annuelle qui succède au Cahiers du GITA (Groupe interdisciplinaire du théâtre antique). Cette revue est placée sous la responsabilité de Marie-Pierre Noël (CRISES EA 4424 – université Paul-Valéry Montpellier III) et de Michel Fartzoff (ISTA EA 4011 – université de Franche-Comté).

Le Groupe Interdisciplinaire du Théâtre Antique, le GITA, a été fondé en novembre 1982 à l’Université Paul-Valéry de Montpellier. Ce groupe de recherche international a été associé au CERCAM puis à CRISES. Les résultats de ses travaux et activités scientifiques ont été publiés jusqu'en 2015 dans les Cahiers du GITA. Le premier numéro s'intitulait Melpomène 84 : mélanges interdisciplinaires sur la tragédie grecque.

Le premier numéro des CTA (GITA n° 19, nouvelle série n° 1) avait pour titre Météôrosophistai. Contribution à l’étude des “Nuées” d’Aristophane.

En 2005, la revue Dialogues d'Histoire Ancienne publiait un supplément thématique en hommage à Pierre Lévêque, autour des sujets qu'il avait contribué à lancer. Depuis 2009, la publication de suppléments thématiques est devenue annuelle.

Au même titre que les numéros de la revue, ces suppléments sont soutenus par l'Institut des Sciences Humaines et Sociales du CNRS et sont édités, puis diffusés par les Presses Universitaires de Franche-Comté. Ils ont pour vocation de faire paraîte des dossiers thématiques. Outre la diffusion papier, ils sont accessibles sur Cairn.info (pay-per-view ; bouquet "Général" ou bouquet "Humanités"), puis sur le portail Persée après un délai de trois ans.

 
Catalogue des Dialogues d'Histoire Ancienne (numéros et suppléments)


Informations pratiques

Prix au numéro : selon volume
ISSN : 2108-1433
eSSN : 1955-270X
Directeur de la revue : Antonio Gonzales (Université de Franche-Comté)
Rédaction : Jacques Annequin, Antonio Gonzales, Laurène Leclercq
Fondateurs : Monique Clavel-Lévêque et † Pierre Lévêque
Périodicité : Deux suppléments annuels (et deux numéros annuels)
Domaines disciplinaires : Archéologie (AERES ; Scopus) ; Art et Histoire de l'Art (AERES ; Scopus) ; Études classiques (AERES ; ERIH PLUS) ; Histoire (AERES ; ERIH PLUS)
Rayonnement : Cat. A (AERES) ; INT1 (ERIH PLUS, classement de 2015)
Diffusion : papier et électronique (portails Cairn et Persée)
Contacter le service : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


Fonctionnement et politique éditoriale

Expertises scientifiques

La sélection des articles et la constitution du supplément sont sous la responsabilité d'un ou de plusieurs curateurs scientifiques. Les articles sont approuvés par le comité de lecture.


Comités

Comité de rédaction

J. Alvar* (Universidad Carlos III de Madrid), J. Annequin* (Université de Franche-Comté), O. Behrends (Georg-August-Universität Göttingen), M. Clavel-Lévêque* (Université de Franche-Comté), J.A. Dabdad Trabulsi (Universidade Federal de Minas Gerais), P. Doukellis (University of Piraeus), A. Gonzales (Université de Franche-Comté), M.-R. Guelfucci* (Université de Franche-Comté), J.-Y. Guillaumin (Université de Franche-Comté), E. Hermann-Otto (Universität Trier), G. Labarre* (Université de Franche-Comté), F. Reduzzi-Merola* (Università degli Studi di Napoli Federico II).

Comité scientifique

J.-Ch. Balty (Université Paris-Sorbonne), P. Barceló* (Universität Potsdam), A. Bérenger (Université Paul-Valéry Montpellier), D. Bouvier* (Université de Lausanne), A. Bresson* (University of Chicago), P. Brulé (Université Rennes II), F. Cadiou* (Université Bordeaux Montaigne), L. Canfora (Università degli Studi di Bari Aldo Moro), L. Capogrossi Colognesi (Sapienza - Università di Roma), J.-C. Carrière* (Université Toulouse - Jean Jaurès), M. Corbier (CNRS), P. Cosme* (Université de Rouen), J.-C. Couvenhes (Université Paris-Sorbonne), † P. Debord (Université Bordeaux Montaigne), F. Dunand (Université de Strasbourg), R. Étienne (Université Panthéon-Sorbonne), J. Gallego (Universidad de Buenos Aires), Y. Garlan (Université Rennes 2), P. Garnsey (University of Cambridge), J.-P. Guilhembert (Université Paris Diderot), R. Halleux (FNRS Liège – Institut de France), H. Inglebert (Université Paris Ouest Nanterre La Défense), A. Jakab (Eötvös Loránd Tudományegyetem), C. Jourdain-Annequin* (Université Pierre-Mendès-France), G. Koshelenko (Institute of Archaeology Russian Academy of Sciences), V. Kuznetsov (Institute of Archaeology Russian Academy of Sciences), F. Labrique (Universität zu Köln), L. Labruna (Università degli Studi di Napoli Federico II), F. Laubenheimer (CNRS – Université Paris Ouest Nanterre La Défense), B. Legras (Université Panthéon-Sorbonne), F. Marco Simon (Universidad de Zaragoza), R. Martínez Lacy (Universidad Nacional Autónoma de México), R.W. Mathisen (University of Illinois at Urbana-Champaign), D.J. Mattingly (University of Leicester), C. Müller* (Université Paris Ouest Nanterre La Défense), A. Pałuchowski (Uniwersytet Wrocławski), S. Pittia (Université Panthéon-Sorbonne), D. Plácido (Universidad Complutense de Madrid), M.T. Schettino (Université de Haute-Alsace - Mulhouse), F. Siegert (Westfälische Wilhelms-Universität), C. Smith* (University of St Andrews – British School at Rome), G. Traina* (Université Paris-Sorbonne), A. Wasowicz (Instytut Archeologii i Etnologii Polskiej Akademii Nauk).

Comité de lecture

Les membres du comité de rédaction et du comité scientifique marqués d'un astérisque (*) composent le comité de lecture.

flegauche 20x20pxRevenir à la page principale des DHA.

Éditorial

Les Dialogues d'Histoire Ancienne, fidèles à la ligne éditoriale fixée par la rédaction lors de leur création en 1974, sont une revue d'histoire ancienne généraliste qui s'efforce de proposer des approches méthodologiques diverses, d'inventorier des domaines nouveaux, d'offrir des vues neuves sur des espaces considérés trop longtemps comme périphériques, de proposer enfin un lieu d'expression et de débat à des spécialistes venus d'horizons scientifiques les plus divers.

L'idée de lancer une nouvelle revue consacrée à l'Antiquité est née dans un groupe d'amis. Ce point de départ permet de préciser nos prises de position. Il nous paraît en effet essentiel d'accueillir et de regrouper les chercheurs qui travaillent à renouveler le contenu de l'histoire ancienne dans ses perspectives globales et à partir d'une approche méthodologique prenant en compte la totalité des champs d'investigation. Nous pensons que c'est seulement à ce prix et dans le cadre d'une véritable collaboration internationale dépassant la simple collection ou juxtaposition d'informations hétérogènes que peut s'approfondir aujourd'hui le débat sur les structures et la spécificité des sociétés antiques et sur leur place dans le développement des sociétés humaines.
À cette fin nous souhaitons établir un échange permanent entre les différents collaborateurs, dans un esprit de discussion largement ouvert et constructif. La revue comprendra tant des analyses théoriques et problématiques et des articles consacrés à une question précise que des publications de documents ou de découvertes. Il n'y aura pas de comptes rendus bibliographiques systématiques, mais la parution d'un travail novateur pourra éventuellement donner lieu à un dialogue.

Le 20 mai 1974.

Historique

En 1974, Pierre Lévêque et Monique Clavel-Lévêque créent la revue Dialogues d'Histoire Ancienne, conçue comme un espace de présentation et de discussion des études sur l'histoire des sociétés antiques, de leurs structures sociales, économiques, religieuses et culturelles.

Revue d'histoire ancienne généraliste publiée par l'Institut des Sciences Techniques de l'Antiquité (ISTA EA 4011) de l'université de Franche-Comté, les DHA s'efforcent également d'offrir des approches diverses, d'inventorier des domaines nouveaux, de s'intéresser à des espaces considérés trop longtemps comme périphériques.

Lieu de convergences et de confrontations méthodologiques, ils accueillent les contributions de chercheurs confirmés et de jeunes chercheurs représentatifs d'écoles et d'horizons différents en France et à l'étranger, dans plusieurs langues – français, espagnol, italien, anglais, allemand, portugais. Chaque volume comporte, en outre, des chroniques thématiques régulières et des comptes rendus.

Depuis 2005, un supplément annuel est publié, puis bi-annuel à partir de 2012 .

Numérisation et mise en ligne

La mise en ligne de Dialogues d'Histoire Ancienne manifeste la volonté renouvelée de mettre à la disposition du plus grand nombre des recherches en cours et plus anciennes, diffusant des acquis méthodologiques et factuels, moteur des recherches à venir.

Cette base de données donne accès à l'intégralité du texte de plus de 1.000 articles, chroniques, présentations de recherche et comptes rendus d'ouvrages ou de colloques et de travaux.

Les documents sont répertoriés par auteurs, titres, dates et indexés par mots-clefs thématiques.

Les numéros, publiés sous forme papier, sont accessibles librement sous forme électronique grâce à différentes banques de données – site de l'ISTA, Persée, Cairn et Google Books, avec une barrière mobile de 2 ans. Cette numérisation est le produit d'un travail collectif au sein de l'ISTA et d'un partenariat avec Cairn, Persée et Google Books.

Accéder aux Dialogues d'Histoire Ancienne sur le site de l'ISTA.

Les DHA sont également disponibles via trois sites externes

logo persee 101x40logo google books 108x40logo cairn 130x40

ISTA

Livres de l'ISTA


Page 1 de 96 - >

Le Premier Saint Augustin
Stéphane RATTI
Les Belles Lettres, 352p. - 9782251446103
Avant-propos Chapitre 1. Un triple héritage : punique, grec et romain Chapitre 2. L'école de la souffrance Chapitre 3. La chair interdite Chapitre 4. Les poires de Freud Chapitre 5. Rencontres d'Augustin avec le paganisme Chapitre 6. Le théâtre des païens Chapitre 7. Rencontre et renvo ... voir la suitei de la femme inconnue Chapitre 8. Hierius, orateur païen et premier amour intellectuel d'Augustin Chapitre 9. Les causes du départ de 383 : l'appel de la paideia Chapitre 10. L'impasse sur Rome et retour à Cicéron Chapitre 11. Rencontre de Symmaque Chapitre 12. La compromission de Milan Chapitre 13. 385-386 : deux années cruciales Chapitre 14. Une conversion littéraire et polémique Chapitre 15. Un éternel étudiant : Cassiciacum Chapitre 16. Retour à Thagaste (388-391) : une rupture avec la paideia ? Chapitre 17. Mars 391 : premier prêche et derniers doutes Chapitre 18. Augustin et saint Jérôme : les frères ennemis Chapitre 19. 395 : Le rappel à l’ordre de Licentius et la fin de l’emprise de la paideia Chapitre 20. Augustin face à ses publics Épilogue en trois actes Premier acte : Augustin face aux provocations de Volusianus Deuxième acte : L’ultime assaut de la paideia Troisième acte : Un débat néoplatonicien Chronologie
Saint Augustin ou les promesses de la raison
Stéphane RATTI
Editions Universitaires de Dijon, 2016, 152p. - 9782364412019
Religion sous contrôle : pratiques et expériences religieuses de la marge ?
Bassir AMIRI
Besançon, 2016, 204p. - 9782848675619
Bassir Amiri, Introduction. Penser la religion des marges p. 11-18 Partie I – Pratiques religieuses et marginalité Yves Lehmann, Varron et les cultes gréco-orientaux : étude de sociologie religieuse p. 19-28 Alessandra Rolle, Ego medicina Serapi utor. Les Ménippées de Varron et le culte ... voir la suitede Sérapis dans la Rome tardo-républicaine p. 29-40 Gérard Freybuger, Pratique végétarienne et marginalité à Rome p. 41-47 Françoise Van Haeperen, Des affranchi(e)s parmi les prêtres publics de Rome et des cités d'Italie : réflexions préliminaires p. 49-63 Partie II – La religion au prisme du statut juridique des dévots Bassir Amiri, La religion des esclaves : entre visibilité et invisibilité p. 65-76 Andréa Binsfeld, Esclaves et affranchis comme acteurs religieux. L'exemple de la Belgique et de la Germanie Supérieure p. 77-95 Darja Šterbenc Erker, Les pratiques religieuses des matrones dans la Rome ancienne : les Jeux séculaires sous Auguste et sous Septime Sévère p. 97-115 Ludivine Beaurin, Le culte d'Isis dans l'Occident romain : un culte de femmes ? p. 117-140 Partie III – Chrétiens et païens dans le devenir religieux de Rome Christian Stein, Le premier christianisme, une religion de marginaux ? p. 141-160 Baudouin Decharneux, La mise à la marge des chrétiens par Lucien de Samosate : l'exemple de Pérégrinos p. 161-171 Marcello Ghetta, La fin du paganisme durant l'Antiquité tardive et l'état des derniers païens en Gaule et en Germanie p. 173-187 Bruno Poulle, Conclusions p. 189-191
Discours et systèmes de représentation : modèles et transferts de l’écrit dans l’Empire romain
Moïra CRÉTÉ
Besançon, 2016, 342p. - 9782848675589
Moïra Crété, Avant-propos p. 11 Intertextualité épigraphique Stéphane Benoist, Identité(s) du prince et discours impérial, l’exemple des titulatures, des Sévères à Julien p. 17 Michel Christol, L’affirmation de la gloire : la légitimation du pouvoir de Septime Sévère dans l ... voir la suiteépigraphie p. 39 Michel Christol, La légitimité de Constantin aux premiers temps de son pouvoir : inscriptions, monnaies, panégyriques p. 71 Michel Aberson, L’implicite et l’explicite dans les inscriptions dédicatoires (République-Empire) p. 103 Intertextualité littéraire Lorenzo Miletti, Usage et circulation de l’écrit parmi les néosophistes. Le cas d’Aelius Aristide p. 123 Mickaël Ribreau, Le débat contradictoire, cadre énonciatif des « traités polémiques » d’Augustin p. 139 Marion Faure-Ribreau, De la scène au uolumen : Quintilien lecteur de la comédie romaine p. 157 Laurie Lefebvre, L’historien antique face à ses sources : Eusèbe de Césarée lecteur de Flavius Josèphe p. 181 Intertextualité : littérature et épigraphie Emmanuelle Valette, De la commémoration rituelle des morts au recueil poétique : l’écriture des Parentalia d’Ausone p. 191 Antony Hostein, Panégyrique et épigraphie. Observations sur le Panégyrique latin VIII(5) p. 221 Moïra Crété, La topique de l’elogium dans les hommages publics p. 241 Modèles et transferts de l’ écrit dans l’Empire romain Nicolas Mathieu, Couples et familles dans les monuments funéraires des contrées gallo-germaniques : quelques remarques à propos de la relation entre texte(s) et image(s) p. 261 Silvia Orlandi, Discorsi su pietra: qualche osservazione su forma e contenuto p. 277 Sabine Lefebvre, Pline le Jeune et l’épigraphie : témoignages sur la place de l’écrit dans l’espace civique p. 295 Conclusion Stéphane Benoist, Discours impérial et rhétorique de l’éloge, art oratoire et culture de l’écrit dans le monde romain. Quelques remarques conclusives p. 327

ISTA

La collection Hors Presses UFC


Page 1 de 8 - >

Le Premier Saint Augustin
Stéphane RATTI
Les Belles Lettres, 352p. - 9782251446103
Avant-propos Chapitre 1. Un triple héritage : punique, grec et romain Chapitre 2. L'école de la souffrance Chapitre 3. La chair interdite Chapitre 4. Les poires de Freud Chapitre 5. Rencontres d'Augustin avec le paganisme Chapitre 6. Le théâtre des païens Chapitre 7. Rencontre et renvo ... voir la suitei de la femme inconnue Chapitre 8. Hierius, orateur païen et premier amour intellectuel d'Augustin Chapitre 9. Les causes du départ de 383 : l'appel de la paideia Chapitre 10. L'impasse sur Rome et retour à Cicéron Chapitre 11. Rencontre de Symmaque Chapitre 12. La compromission de Milan Chapitre 13. 385-386 : deux années cruciales Chapitre 14. Une conversion littéraire et polémique Chapitre 15. Un éternel étudiant : Cassiciacum Chapitre 16. Retour à Thagaste (388-391) : une rupture avec la paideia ? Chapitre 17. Mars 391 : premier prêche et derniers doutes Chapitre 18. Augustin et saint Jérôme : les frères ennemis Chapitre 19. 395 : Le rappel à l’ordre de Licentius et la fin de l’emprise de la paideia Chapitre 20. Augustin face à ses publics Épilogue en trois actes Premier acte : Augustin face aux provocations de Volusianus Deuxième acte : L’ultime assaut de la paideia Troisième acte : Un débat néoplatonicien Chronologie
Saint Augustin ou les promesses de la raison
Stéphane RATTI
Editions Universitaires de Dijon, 2016, 152p. - 9782364412019
L’Histoire Auguste. Les païens et les chrétiens dans l’Antiquité tardive
Stéphane RATTI
Paris, 2016, 348p. - 9782251445762
Partie I Païens et chrétiens dans l'Antiquité tardive 1. L'arsenal des lettres latines 2. Païens et chrétiens au IVe siècle : points de résistance à une doxa 3. Les ancêtres d'Émile Ajar 4. Saint Augustin sur scène 5. Saint Augustin grammairien et philosophe 6. Saint Augustin a-t-i ... voir la suitel voulu interdire le Querolus ? 7. Le Diptyque des Nicomaques et des Symmaques au cœur de la polémique pagano-chrétienne 8. Culture et urbanisme dans l'Antiquité Tardive : à propos de deux ouvrages récents 9. Rutilius Namatianus : Jérôme Carcopino avait raison ! 10. À propos de F. Paschoud, Eunape, Olympiodore, Zosime 11. Jean d’Antioche et ses sources latines Partie II L’Histoire Auguste aujourd’hui 12. Mon Histoire Auguste 13. 394 : fin de la rédaction de l’Histoire Auguste ? 14. La date et la diffusion de l’Histoire Auguste 15. L’Histoire Auguste et les provinciaux, entrailles de l’État 16. Herennianus dans l’Histoire Auguste, Flavius Pollio Flavianus et Nicomaque Flavien senior 17. Historia Augusta contra christianos. Recherches sur l’ambiance antichrétienne de l’Histoire Auguste (avec J.-F. Nardelli) 18. La signification antichrétienne des oracles de Virgile dans l’Histoire Auguste 19. L’Histoire Auguste et les Barbares 20. Zénobie Index
Les arpenteurs romains. Tome III : Commentaire anonyme sur Frontin
Jean-Yves GUILLAUMIN
Paris, 2014, 272p. - 9782251014685
Notice p. VII Le texte p. XXXI Avertissement p. XXXVII Bibliographie p. XLI Remerciements p. XLV Conspectus siglorum p. XLVII Texte et traduction p. 1 Diazographus p. 25 Notes sur le Commentum p. 49 Diazographus (suite du commentaire) p. 119 Index verborum notabilium p. 145 Index nominum p. 155 Inde ... voir la suitex geographicus p. 157