ISTA


retour

Dialogues d'Histoire Ancienne Supplément 17
Auteur : Marie-Rose GUELFUCCI, Anne QUEYREL BOTTINEAU
Lieu d'édition : Besançon
Année de parution : 2017
Nombre de pages : 872p.
ISBN : 9782848675992
Format : 16 x 22cm
Langue : Français

Cairn
Persee
PUFC

[Sommaire]
Avant-propos
INTRODUCTION
Anne QUEYREL BOTTINEAU
PRÉSENTATION DÉTAILLÉE DE L’OUVRAGE
Marie-Rose GUELFUCCI

EN GUISE DE PROLOGUE. REPRÉSENTATIONS DU CONSEILLER ET DE LA RELATION DE CONSEIL

Laurent GOURMELEN, Le centaure et les ambivalences du conseiller. Nessos et Chiron
Ariane GUIEU-COPPOLANI, Conseiller pour le meilleur et pour le pire : réflexions sur le conseil et la délibération dans les fables grecques

PREMIÈRE PARTIE. FIGURES DE SAGES CONSEILLERS

Chapitre 1. Conseils éclairés et politique
Gabriella OTTONE, La philaletheia come expertise etica dello storico politicamente impegnato. Il caso di Teopompo
Laetitia LORGEOUX BOUAYAD, Conseiller, expert ou maître? Interrogations autour de la dimension politique des Phénomènes
Claire MUCKENSTURM-POULLE, L'expertise éthique et politique de Calanos et Dandamis, les conseillers indiens du roi Alexandre

Chapitre 2. Conseil et religion
Annie VIGOURT, Des princes divinement conseillés. Processus et autorité des consultations divinatoires (Haut Empire)
Bruno POULLE, Les conseils des haruspices pour les prodiges de 56 av. J.-C.
Nella SUDANO , I Decemviri sacris faciundis in Sicilia: l’espiazione a Ceres del 133 a.C. fra i tumulti graccani e la prima rivolta servile

DEUXIÈME PARTIE. CONSEILLERS EN REGIME DEMOCRATIQUE : LE CAS D’ATHENES

Chapitre 1. La représentation du conseil sur la scène tragique
Michel FARTZOFF, Conseiller dans la tragédie grecque antique

Chapitre 2. Élaboration et théorisation du statut du conseiller : les sophistes et Isocrate
Annie HOURCADE, La revendication du statut de conseiller par les sophistes : aspects politiques et éthiques
Thomas BLANK, Counsellor, Teacher, Friend. The apragmôn as Political Figure in Isocrates
Marie-Pierre NOËL, Discours panhellénique et discours de conseil : des Olympiques de Gorgias et Lysias au Panégyrique d’Isocrate

Chapitre 3. L’orateur à la tribune
Elisabetta BIANCO, Sumbouloi : la perception de soi chez les orateurs attiques
Anne QUEYREL BOTTINEAU, La dynamique de mémoire dans le discours démosthénien au milieu du IVe siècle ou comment conseiller les Athéniens pour qu’ils redeviennent eux-mêmes

TROISIÈME PARTIE. LES CONSEILLERS DES PUISSANTS

Chapitre 1. Enjeux tactiques, stratégiques et politiques : le rôle des conseillers
Luisa PRANDI, Consiglieri inascoltati alla corte di Alessandro il Grande
Yasmina BENFERHAT, Des hommes à tout faire dans l'entourage de César
Audrey BECKER, Théodora. De la femme de l’empereur à la conseillère du prince

Chapitre 2. Enjeux stratégiques et politiques : les réseaux d’influence
Anne BIELMAN SANCHEZ, Comment identifier des appuis discrets ? L’entourage des reines Cléopâtre I et Cléopâtre II (180-115 av. J.-C.)
Edith PARMENTIER, Le cercle d'Hérode : enquête prosopographique. Identités ethniques et choix politiques dans l’entourage du roi
François PROST, Quintus Cicéron conseiller de Marcus
Thomas GUARD, Cicéron, éminence grise ou conseiller raté ?

QUATRIÈME PARTIE. PERCEPTION ET REPRÉSENTATION DES CONSEILLERS

Chapitre 1. Les “mauvais” conseillers
Fanny CAILLEUX, Tanaquil, Tullia, Damarata : les conseillères officieuses des rois dans l’Histoire romaine de Tite-Live et la dégradation de la monarchie
Régine UTARD, L’image des conseillers chez Tacite : un art de la dissimulation et de la manipulation
Yannick SCOLAN, Aède ou longue barbe ? Quel conseiller choisir ? (Athénée, Deipnosophistes, V, 47-54, 211a-215c)

Chapitre 2. Les “mauvais” conseillers et la question des sources
Kalomira MATARANGA, Cléandridas le Spartiate : un cas énigmatique
Guy LABARRE, Bôlis et la mort d’Achaios. Entre diplomatie, services secrets et manigances
Paul M. MARTIN, Les mauvais conseillers de Pompée

ÉPILOGUE QUATRIÈME PARTIE : OUVERTURE SUR UNE REPRÉSENTATION DU CONSEILLER AU SIÈCLE D’OR ESPAGNOL

Olivier JOUFFROY, Dieu, le ministre et le roi : délégation et justification du pouvoir dans Politica de Dios y gobierno de Cristo de Francisco de Quevedo

CINQUIÈME PARTIE. AMBASSADEURS, NEGOCIATEURS ET INTERMEDIAIRES

Chapitre 1. Qualité et légitimité des ambassadeurs
Fabian SCHULZ, Conseillers (et) ambassadeurs, de la Grèce homérique à la Sparte classique
Patrice BRUN, Du choix des ambassadeurs dans la cité d’Athènes : l’exemple de l’ambassade de 346
Gianluca CUNIBERTI, Traître ou bienfaiteur? Le citoyen “spécial” devant le peuple et la loi d'Athènes
Ivana SAVALLI-LESTRADE, Ambassadeurs royaux, rois ambassadeurs. Contribution à l’étude du “métier de roi” à l’époque hellénistique

Chapitre 2. La parole messagère : codes attendus et enjeux
Ombretta CESCA, Entre messenger-scenes et scènes d’ambassade : enjeux narratologiques dans l’Iliade
Marie-Rose GUELFUCCI, La parole diplomatique : l’ambassade athénienne de 432 à Sparte (Thucydide, I, 72-78)

Chapitre 3. Une autre diplomatie
Antonio GONZALES, Scripsit mihi, domine, Lycormas, libertus tuus (Pline, Lettres, X, 63) : Pline le Jeune, le gouverneur, et Lycormas, l’affranchi de Trajan chargé de mission
Chris RODRIGUEZ, Antoninos, un ambassadeur alexandrin citoyen romain ayant trahi l’Empire

Ouverture en épilogue
Hervé DUCHENE, L'archéologue classique aux prises avec le monde diplomatique. Le cas de Salomon Reinach en 1881

[Contents]
Personnages complexes aux rôles occulte ou officiel, conseillers et ambassadeurs font l’objet des actes de deux rencontres internationales publiées dans cet ouvrage. Explorant le jeu des personnalités et la relation d’échange qui les révèle autant que leurs interlocuteurs, l’enquête est conduite de l’époque homérique à la fin de l’Antiquité dans une approche pluridisciplinaire d’histoire des mentalités. Elle analyse leurs compétences, leur capacité à bien parler, leur connaissance de l’autre, leur image et leur forme de pouvoir, liée à leur position d’intermédiaires, spécialistes en communication, placés au cœur des secteurs humains les plus variés.

Descriptif du collectif
  • Auteur : Laurent GOURMELEN
    Le centaure et les ambivalences du conseiller. Nessos et Chiron
    [Résumé]

    Une tradition bien connue et largement attestée fait du Centaure Chiron le parfait conseiller, éducateur des plus grands héros grecs. Mais s’oppose à lui un autre Centaure, Nessos, incarnation du conseiller perfide et trompeur, double inversé et contre-modèle de Chiron. Une lecture de la tragédie de Sophocle, Les Trachiniennes, permet de faire apparaître de nombreuses convergences entre les deux personnages et, ce faisant, de mettre en lumière les ambivalences du rôle et du statut de conseiller. Mots-clés : Conseiller, Mythe, Tragédie, Centaure, Nessos, Chiron, Sophocle, Les Trachiniennes.

  • The Centaur and the Counsellor’s Ambiguities: Nessus and Chiron
    [Résumé]

    A well known, widely attested tradition pictures Chiron the Centaur as the perfect counsellor and instructor of the greatest Greek heroes. But another tradition mentions Nessus, also Centaur, the incarnation of the treacherous, deceitful counsellor, Chiron’s reversed counterpart, as an opposite figure. A reading of a Sophocles’ tragedy, The Women of Trachis, shows numerous similarities between the two characters, thus enhancing the ambiguities in the role and status of counsellor. Keywords: Counsellor, Myth, Tragedy, Centaur, Nessus, Chiron, Sophocles, The Women of Trachis.

  • Auteur : Ariane GUIEU-COPPOLANI
    Conseiller pour le meilleur et pour le pire : réflexions sur le conseil et la délibération dans les fables grecques
    [Résumé]

    D’Hésiode aux collections « ésopiques » d’époque impériale, la littérature grecque conservée témoigne de la popularité et de l’ubiquité du genre de la fable, utilisée aussi bien dans la vie quotidienne que sur la scène politique ou judiciaire. Or ces petits textes, dont la fonction première est de donner des conseils, mettent parfois en scène des animaux ou des hommes en posture de conseiller. L’étude de ces passages, avant tout dans le corpus ésopique mais aussi dans la tragédie, l’histoire ou la rhétorique, permet ainsi d’analyser des types du conseiller, du conseillé et du conseil que pouvait partager la majorité des Grecs. L’analyse révèle que la fable réfléchit de manière dispersée mais récurrente sur les critères du bon conseil et de la bonne écoute qui le rend efficace, tout en révélant une image complexe du conseiller : souvent fourbe et suscitant une méfiance légitime lorsqu’il cherche son intérêt personnel ou celui du despote qu’il sert, il peut aussi se mettre au service de la communauté dans le cadre d’une vraie délibération. Le corpus des fables offre ainsi un éclairage original, et d’autant plus intéressant qu’il se construit lentement au fil du temps et en reflétant des préoccupations pragmatiques et largement populaires, sur des problématiques cruciales pour les sociétés grecques et leur vie sociale et politique. Mots-clés : Fable, Ésope, Rhétorique, Conseiller, Délibération, Logos.

  • Advising for Better or for Worse: Reflections on Advice-Giving and Deliberation in Greek Fables
    [Résumé]

    Greek literature, from Hesiod to the collections of “Aesopic” Fables in imperial times, bears testimony to Fables being a popular and ubiquitous genre, at home as much in everyday conversation as in political or judiciary discourse. And those brief texts, whose main function is, indeed, to give advice, sometimes present men or beasts giving advice. Their study shows how Fables give scattered but consistent consideration not only to the criteria that constitute good advice, but also to the quality of the audience’s intelligent attention: both are necessary for advice to be efficient. They also build a complex figure of the adviser who, even when his speech is clever and convincing, is most often untrustworthy. However, he can sometimes also consider common interest and become a true asset to his community. Fables thus shed an original light on problems of value of speech, of interest and trust, that were crucial to Greek political societies, and that evolved with time just as the Fables’ corpus itself did. Keywords: Fables, Aesop, Rhetorics, Adviser, Deliberation, Logos.

  • Auteur : Gabriella OTTONE
    La philaletheia comme « expertise » éthique de l’historien engagé politiquement. Le cas de Théopompe
    [Résumé]

    La contribution est centrée sur le concept de philaletheia comme catégorie éthique liée au domaine historiographique. Dans le cas de Théopompe, on relève une tendance visant à faire coïncider ce concept avec l’idée d’une recherche historique rigoureuse et approfondie, apanage de l’historien de profession qui, en vertu des compétences acquises à travers l’expérience sur le terrain, peut proposer tout à fait légitimement ses services en tant qu’interlocuteur et conseiller politique. Le thème semble remonter à des contextes de polémique à l’encontre de Platon et d’autres intellectuels – de façon plausible, dans des contextes étroitement liés à la pratique de la communication politique – et recouvre des valeurs tant professionnelles qu’éthiques. Mots-clés : Athénée, Denys d’Halicarnasse, Empeiria, Exetasis, Platon, Philaletheia, Polybe, Théopompe.

  • Philaletheia as Ethical Expertise of the Politically Committed Historian. The Case of Theopompus
    [Résumé]

    The paper focuses on the concept of philaletheia as ethical category belonging to the realm of historiography. In the case of Theopompus, one observes a tendency to merge this concept with the idea of a meticulous and in-depth historical investigation: such a study is regarded as the exclusive preserve of the professional historian who, by virtue of the knowledge and skills acquired in the field, is also fully legitimized in stepping forward as a discussant and a political counsellor. The theme can be traced back to contexts involving a polemic against Plato and other intellectuals, plausibly in spheres of activity closely linked to the practice of political communication; its repercussions thus have both professional and ethical connotations. Keywords: Athenaeus, Dionysius of Halicarnassus, Empeiria, Exetasis, Plato, Philaletheia, Polybius, Theopompus.

  • Auteur : Laetitia LORGEOUX BOUAYAD
    Conseiller, expert ou maître ? Interrogations autour de la dimension politique des Phénomènes
    [Résumé]

    Les Phénomènes d’Aratos, commande d’Antigone Gonatas, avaient tout pour être une oeuvre politique : l’amitié entre les deux hommes, le sujet du poème, et le genre didactique, propice à la distillation de conseils. Pourtant, on n’y trouve guère de réflexion politique ; il n’y a même aucune trace d’une adresse au roi. Ce paradoxe mérite qu’on étudie la réelle relation entre prince et poète, et que l’on en cherche d’éventuelles traces dans les Phénomènes. Il y aura alors lieu de s’interroger sur les silences de l’auteur ; et l’on se demandera dans quelle mesure cette modestie ressemble moins au précepteur stoïcien que l’on voit traditionnellement en Aratos qu’au poète de la cité idéale de Platon. Mots-clés : Aratos de Soles, Antigone Gonatas, Poésie hellénistique, Poésie didactique, Politique, Platonisme, Âge d’or, Hésiode.

  • Adviser, Expert or Teacher? The Political Dimension of Aratus’s Phaenomena
    [Résumé]

    Aratus’s Phaenomena, commissioned by Antigonus Gonatas, would normally have been a political work, given the friendship between the two men, the topic of the poem, and its didactic form, conducive to advice-giving. Yet, hardly any political thinking can be found in it; there is even not any sign of a direct address to the king. This paradox suggests investigating the real relationship between the prince and the poet and looking for related evidence in the text. It would be opportune to question the silences of the author; and a related question is to what extent this modesty is more indicative of him being the poet from the ideal city of Plato rather than the Stoic teacher Aratus has traditionally been considered to be. Keywords: Aratus of Soli, Antigonus Gonatas, Hellenistic Poetry, Didactic Poetry, Politics, Platonism, Golden Age, Hesiod.

  • Auteur : Claire MUCKENSTURM-POULLE
    L’expertise éthique et politique de Calanos et Dandamis, les conseillers indiens du roi Alexandre
    [Résumé]

    Quatre auteurs grecs de l’époque impériale, Strabon, Plutarque, Arrien et Palladios ont réécrit le récit d’un entretien entre Alexandre ou son envoyé et deux experts indiens, Calanos et Dandamis. Nous étudions d’abord les termes que ces auteurs emploient pour définir la catégorie sociale et la fonction de ces experts. Nous analysons ensuite les conseils qu’ils auraient donnés à Alexandre, conseils dans lesquels la critique politique des dérives de l’impérialisme se superpose à une réflexion éthique sur la nécessité pour un souverain comme pour tout homme de maîtriser ses passions. Nous nous interrogeons pour finir sur la portée de ces conseils. Mots-clés : Brahmanes, Gymnosophistes, Calanos, Dandamis, Alexandre, Cynisme, Stoïcisme, Non-violence.

  • The Ethical and Political Expertise of Dandamis and Calanus, the Indian Advisers of King Alexander
    [Résumé]

    Four Greek writers of the Roman Imperial period, Strabo, Plutarch, Arrian, and Palladius rewrote the story of a meeting between Alexander or his messenger and two Indian experts, Calanus and Dandamis. I first study the terms which the four authors use to define the social category and the function of these experts. The advice they would had given to Alexander is then analyzed, advice where political criticism of the excesses of imperialism is superimposed on an ethical thought on the need for a sovereign as for any man to control his passions. Finally, I consider the impact of this advice. Keywords: Brahmins, Gymnosophists, Calanus, Dandamis, Alexander, Cynicism, Stoicism, Nonviolence.

  • Auteur : Annie VIGOURT
    Processus et autorité des consultations divinatoires (Haut-Empire)
    [Résumé]

    Interroger les dieux pour en recevoir des conseils, des indications sur la voie à prendre, était une attitude très générale, et s’étonner de trouver dans les sources littéraires la trace de consultations divinatoires opérées par les princes serait extrêmement naïf. Comme tout autre individu, les princes avaient une grande liberté cultuelle, et leurs rapports avec de divins conseillers n’obéissaient pas aux seules règles du droit, en vertu desquelles tout homme revêtu d’un imperium devait interroger Jupiter avant d’agir. Les textes signalent aussi que des divinités, prenant l’initiative, ont indiqué aux princes la conduite à tenir. Il s’agit donc ici d’étudier ce que les auteurs antiques ont choisi de rapporter en matière de conseils “divins” reçus par les princes, d’analyser les processus qui ont mené à l’accueil ou à la recherche d’un avis émanant d’une divinité, d’apprécier l’éventuel impact que purent avoir ces conseils. Mots-clés : Conseil, Conseiller, Princes, Dieux, Divination, Auspices, Oracles.

  • Princes and Divine Advice. Method and Authority of Divinatory Conferences (Early Roman Empire)
    [Résumé]

    Everybody could ask gods for counselling, for pointing out the ‘right way’; there is no need –and it would be very naïve– to be surprised at finding, in ancient texts, the Roman princes asking for advice with divinatory rites. Just like any other individual, princes could perform a lot of rites, and they did not necessarily act just as the law supposed they had to –for a man with imperium, it was a duty to consult Jupiter before doing anything. Ancient texts also indicate that some gods took the initiative to guide princes. I shall focus here first on “divine” advice antique authors did think necessary to report, then on the methods of receiving or pursuing divine advice, and finally on the possible impact of that kind of advice. Keywords: Advice, Adviser, Princes, Gods, Divination, Auspices, Oracle.

  • Auteur : Bruno POULLE
    Les conseils des haruspices pour les prodiges de 56 av. J.-C.
    [Résumé]

    L’examen du discours de Cicéron Sur la réponse des haruspices montre que le texte de cette réponse cité par l’orateur est littéral mais incomplet, en particulier pour la liste des prodiges : pour l’un d’entre eux, on propose de retrouver le mode d’expiation qui, lui aussi, est absent du texte. Ce discours est, en tout cas, un très précieux témoignage de la manière dont les prêtres étrusques remplissaient leur rôle de conseillers et d’experts, en cherchant dans leurs documents anciens les directives qui s’appliquaient le mieux au présent, tout en laissant aux autorités romaines d’assez grandes marges d’interprétation et d’application. Mots-clés : Cicéron, Haruspices, Prodiges, Expiation, Tremblement de terre, Sur la réponse des haruspices.

  • The Advice of the Haruspices Concerning the Prodigies of 56 BC
    [Résumé]

    A study of Cicero’s speech, On the responses of the haruspices, reveals that the text of the responses as quoted by the orator is literal, but incomplete, especially as regards the list of prodigies: for one of them, the suggestion is to recover the mode of expiation also lacking in the text. The oration is, in any event, a highly valuable testimony to the way in which Etruscan priests fulfilled their role as councillors and experts by looking, in their ancient documents, for directives best applying to the present, while giving Roman authorities fairly abundant discretion in interpreting and implementing them. Keywords: Cicero, Haruspices, Prodigies, Expiation, Earthquakes, On the responses of the haruspices.

  • Auteur : Nella SUDANO
    Les Decemviri sacris faciundis en Sicile: l’expiation à Cérès de 133 av. J.-C. entre les tumultes des Gracques et la première révolte servile
    [Résumé]

    Cet article propose un certain nombre de réflexions sur le rôle des Decemviri sacris faciundis, leur fonction, les devoirs dans la société romaine républicaine. Nous tenterons d’analyser les raisons expliquant une mission de ce collège en Sicile auprès du sanctuaire de la déesse Cérès en 133 av. J.-C. et avancerons des liens avec certains faits graves de l’histoire romaine de la même année : le meurtre du tribun Tiberius Graccus et la première révolte servile en Sicile. Mots-clés : Religion, Collège, Révolte, Esclaves, Concorde.

  • The Decemviri sacris faciundis in Sicily: the Expiation to Ceres in 133 BC between Tiberius Gracchus’ Riots and the First Slave Revolts
    [Résumé]

    This paper proposes some reflections about the role of the Decemviri sacris faciundis, their function and their tasks in republican Roman society. It tries to analyze why this collegium went for a mission in Sicily to the sanctuary of the goddess Ceres in 133 BC and suggests some connections with some important events in Roman history during the same year, i.e. the murder of Tiberius Gracchus and the first slave revolt in Sicily. Keywords: Religion, Collegium, Revolt, Slaves, Concord.

  • Auteur : Michel FARTZOFF
    Conseiller dans la tragédie grecque antique
    [Résumé]

    Le lexique dérivé de boulè ou exprimé par parainein, et les situations dramatiques où il est utilisé, révèlent la manière dont chacun des trois Tragiques présente la place du conseil et du conseiller dans ses tragédies conservées. L’analyse montre comment Eschyle met en relief la dimension politique du conseil, fondé sur une délibération collective, le souverain recevant des avis ou prenant conseil, alors que les tragédies de Sophocle et d’Euripide privilégient le conseil personnel à dimension morale, où parainein prend le pas sur les emplois des dérivés de boulè, mais avec de fortes singularités entre les deux auteurs, qui tiennent notamment au rôle de l’agôn sophocléen, et à la place indirecte accordée au conseil politique chez Euripide. Mots clés : Tragédie grecque, Eschyle, Sophocle, Euripide, Conseil, Conseiller, Délibération, Choeur, Souverain, Boulè, Bouleuein, Aboulia, Parainein, Parainèsis, βουλή, βουλεύειν, ἀβουλία, παραινεῖν, παραίνεσις, σύμβουλος.

  • Advice in Ancient Greek Tragedy
    [Résumé]

    The vocabulary derived from boule or expressed by parainein as seen in the context of the dramatic situations in which it is used, reveals the specific way in which each Tragic writer presents the importance and the role of advice and those who give it. While Aeschylus stresses the political dimension of advice, through collective deliberation in which the sovereign receives or solicits counsel, in the tragedies of Sophocles and Euripides this political aspect gives way to personal advice, with a strong moral dimension, in which parainein outweighs the vocabulary derived from boule; nevertheless, Sophocles and Euripides present advice in a particular way, notably because of the importance of agon in Sophoclean drama, and the indirect presentation of political advice in Euripidean drama. Keywords: Greek Tragedy, Aeschylus, Sophocles, Euripides, Advice, Adviser, Deliberation, Chorus, Sovereign, Boule, Aboulia, Parainein, Parainesis, βουλή, βουλεύειν, ἀβουλία, παραινεῖν, παραίνεσις, σύμβουλος.

  • Auteur : Annie HOURCADE
    La revendication du statut de conseiller par les sophistes : aspects politiques et éthiques
    [Résumé]

    Le but de cette étude est de montrer que la sophistique ancienne fournit le cadre initial du développement de la pratique de conseil et de la naissance du statut de conseiller. Cette valorisation du conseil chez les sophistes puise son origine dans leur conception du discours dont le but premier est de persuader. Le conseil prend trois formes privilégiées : l’epideixis, la paramuthia et surtout le sumbouleuein, particulièrement emblématique, par son ambiguïté en grec : conseil, mais aussi délibération, de la double dimension, symétrique ou asymétrique, de la relation de conseil. Mots-clés : Conseil, Délibération, Sophistes, Epideixis, Paramuthia, Sumbouleuein, Euboulia, Public, Privé.

  • The Sophists’ Claim for the Status of Adviser: Political and Ethical Aspects
    [Résumé]

    The aim of this study is to show that the Ancient Sophistic provides the initial framework to the development of the practice of advice and to the birth of the status of professional adviser. This valorisation of the discourse of advice by the sophists has its origins in their conception of the discourse whose first aim is to persuade. The advice takes three major forms: epideixis, paramuthia, and, especially, sumbouleuein, which is particularly emblematic, because of its ambiguous meaning in Greek –advice and deliberation– of the double dimension, asymetrical or symetrical, of the relation of advice. Keywords: Advice, Deliberation, Sophists, Epideixis, Paramuthia, Sumbouleuein, Euboulia, Public, Private.

  • Auteur : Thomas BLANK
    Conseiller, maître, ami. L’apragmôn comme figure politique chez Isocrate
    [Résumé]

    Cet article vise à éclaircir comment la manière même dont Isocrate se façonne en apragmôn sert à définir une position politiquement pertinente pour l’intellectualisme aristocratique dans l’Athènes du IVe siècle. Les textes isocratiques qui s’adressent à des monarques contemporains doivent être interprétés non comme témoignages d’un supposé changement de focalisation, d’Athènes vers un leadership monarchique, mais comme symboles du besoin politique d’un conseil qualifié, symbolisme qui souligne la pertinence politique d’une éducation éthique dans la démocratie athénienne d’après 403. Mots-clés: Isocrate, Apragmosunè, Éducation, Conseil, Bienveillance (eunoia), Flatterie (kolakeia), Bienfaisance.

  • Counsellor, Teacher, Friend. The apragmôn as Political Figure in Isocrates
    [Résumé]

    This paper attempts to elucidate how Isocrates’ self-fashioning as an apragmôn serves as a means of defining a politically relevant position for aristocratic intellectualism in 4th century Athens. Isocratean texts that address contemporary monarchs should not be interpreted as testimony to a supposed shift of focus from Athens towards monarchical leadership, but as symbols for the political need for qualified counsel, a symbolism that underlines the political relevance of ethical education in post-403 Athenian democracy. Keywords: Isocrates, Quietism (apragmosunè), Education, Counsel, Goodwill (eunoia), Flattery (kolakeia), Benefit.

  • Auteur : Marie-Pierre NOËL
    Discours panhellénique et discours de conseil : des Olympiques de Gorgias et Lysias au Panégyrique d’Isocrate
    [Résumé]

    Entre la fin du Ve siècle et le début du IVe en Grèce, à côté des formes traditionnelles de discours de conseil pratiquées par les orateurs devant le dèmos, apparaissent des formes nouvelles, liées à des espaces nouveaux. C’est ainsi que Gorgias, puis Lysias composent chacun un Discours Olympique, puis Isocrate un Panégyrique, à l’occasion de différentes panégyries olympiques. Dans cette étude, nous nous proposons de montrer la continuité et la différence entre les deux premiers discours de Gorgias et de Lysias et celui d’Isocrate, ainsi que la profonde nouveauté de ce dernier, qui se manifeste d’abord dans le titre (Panégyrique et non Olympique) et qui inaugure une nouvelle forme de discours de conseil, auquel on donnera ensuite le nom de “panégyrique”. Mots-clés : Panhellénisme, Discours de conseil, Discours delibératif, Isocrate, Gorgias, Lysias, Jeux Olympiques, Panégyrique, discours Olympiques.

  • Panhellenic and Symbouleutic Speeches: from Gorgias and Lysias’ Olympic Orations to Isocrates’ Panegyric
    [Résumé]

    Between the end of the fifth century and the beginning of the fourth in Greece, beside traditional forms of deliberative speech delivered by orators before the demos, new practices, associated with new spaces, were emerging. Thus, Gorgias, then Lysias produced an Olympic Speech, and Isocrates a Panegyric for various Olympic festivals. In this paper, I intend to examine the continuity and difference between the first two discourses, those of Gorgias and Lysias, and that of Isocrates, and to show the deep novelty of the latter, exhibited through the title (Panegyric, not Olympic) which inaugurates a new form of deliberative speech, named after Isocrates’ work, ‘panegyric’. Keywords: Panhellenism, Symbouleutic Speech, Deliberative Speech, Isocrates, Gorgias, Lysias, Olympics, Panegyric, Olympic Orations.

  • Auteur : Elisabetta BIANCO
    Sumbouloi : la perception de soi chez les orateurs attiques
    [Résumé]

    Quand on parle d’orateurs attiques, on pense au mot grec rhètores, mais en fait, si l’on analyse la perception qu’ils semblent avoir d’eux-mêmes, ce qui nous frappe, c’est l’effort que certains d’entre eux déploient pour ne pas être définis de cette manière et pour caractériser négativement par ce terme leurs ennemis politiques. En réalité, le choix d’utiliser ce titre comme une accusation paraît plutôt curieux, dans la mesure où celui qui la lance semble toujours oublier son propre statut de rhètôr pour dénoncer celui de l’adversaire. Pour remédier à cette évidente contradiction, il a donc fallu choisir un nouveau mot positif et, à travers l’analyse de diverses sources oratoires, il est prévu ici de mettre en évidence le rôle de Démosthène, qui imprime une nette impulsion à la diffusion du mot sumboulos (« conseiller », déjà utilisé, quoique rarement, chez ses prédécesseurs), pour caractériser celui qui sait parler en public en vue du bien supérieur de sa polis. Mots-clés : Orateurs attiques, Démosthène, Rhètôr/rhètores, Sumboulos/oi, Conseiller, Politique athénienne.

  • Sumbouloi: the Self-Perception of the Attic Orators
    [Résumé]

    When we talk about Attic orators, we think of the Greek word rhetores, but in reality, if we analyze the self-perception that they seem to have, we are struck by the effort that some of them are making to not be defined in this way and to characterize through this term their political enemies. The decision to use this title sounds like an accusation but a rather curious one, since those who use it always seem to forget their status of rhetorto denounce their opponents. To remedy this obvious contradiction, a new, positive term thus had to be chosen, and I propose here, by analyzing various oratorical sources, to highlight the role of Demosthenes, who played a determining part in the dissemination of the word sumboulos (“councillor,” a word already, albeit rarely, used by his predecessors), to characterize those capable of speaking in public with a view to the superior good of their polis. Keywords: Attic Orators, Demosthenes, Rhetor/es, Sumboulos/oi, Counsellor, Athenian Politics.

  • Auteur : Anne QUEYREL BOTTINEAU
    La dynamique de mémoire dans le discours démosthénien au milieu du IVe siècle – ou comment conseiller les Athéniens pour qu’ils redeviennent eux-mêmes
    [Résumé]

    Le milieu du IVe siècle est marqué par la guerre qui oppose Athènes aux plus puissantes des cités alliées de la Seconde Confédération maritime et par la rapide ascension de Philippe II de Macédoine : la communication étudie, à partir de discours allant de 356 à 348, comment, dans cette période où leurs rapports hégémoniques avec d’autres entités politiques sont remis en question, des Athéniens conseillent à leurs concitoyens de s’adapter à ces défis nouveaux. On examine particulièrement, dans l’argumentation de Démosthène, l’exhortation à un type de conduite reposant sur des vertus que les Athéniens s’attribuent traditionnellement depuis les guerres médiques, prothumia, eunoia, megalopsuchia : faisant de la mémoire de la cité un moteur pour l’action, Démosthène conseiller veut faire naître chez le dèmos souverain d’Athènes une dynamique identitaire de développement qui permette, « en prenant exemple chez soi » (3e Olynthienne, 23), de réaliser pleinement ce qu’il estime être la vocation des Athéniens. Mots-clés : Hérodote, Thucydide, Isocrate, Démosthène, Identité, Caractère, Hégémonie, Dynamique identitaire, Passé, Mémoire, Responsabilité, Honte, Abandon, Courage, Prothumia, Megalopsuchia, Eunoia.

  • The Dynamics of Memory in Demosthenian Rhetoric in the mid-4th Century. How to Advise Athenians to Become Themselves Again
    [Résumé]

    The middle of the fourth century was marked by the war between Athens and the most powerful cities of the Second Athenian Confederacy and by the rapid rise of Philip II of Macedon. On the basis of speeches written between 356 and 348, this paper studies how Athenians were advising their fellow citizens to adapt to these new challenges during a time when their hegemonic relationships with other political entities were called into question. I will consider in particular, in the line of argument of Demosthenes, the exhortation to a type of behavior based on virtues that Athenians had traditionally assigned to themselves since the Medic Wars: prothumia, eunoia, megalopsuchia. By turning the memory of the city into a means of action, Demosthenes as adviser aimed to inspire a dynamic politics of identity within the sovereign demos of Athens, which would allow Athenians, by “taking their examples from their home turf,” to fully realize what he considered to be their calling (Third Olynthiac, 23). Keywords: Herodotus, Thucydides, Isocrates, Demosthenes, Identity, Character, Hegemony, Dynamic Politics of Identity, Past, Memory, Responsibility, Shame, Desertion, Courage, Prothumia, Megalopsuchia, Eunoia.

  • Auteur : Luisa PRANDI
    Des conseillers que l’on écoute pas à la cour d’Alexandre le Grand
    [Résumé]

    Après quelques observations sur le rôle des conseillers à la cour du roi de Macédoine au IVe siècle av. J.-C., nous prenons en considération dans cet article le cas des rapports entre Alexandre et ceux qui lui fournirent des conseils pendant les années de l’expédition en Asie. Il s’agit d’épisodes qui ont en commun le refus du roi de recevoir toute suggestion qui ne coïncidât pas avec ses intentions. Leur étude offre également l’opportunité de réfléchir aux problèmes intrinsèques à l’Alexandrographie, c’est-à-dire la fiabilité des informations dont nous disposons et, donc, le bien-fondé des conclusions auxquelles nous pouvons aboutir. Mots-clés : Alexandre le Grand, Parménion, Aristote, Olympias, Conseillers, Alexandrographes.

  • Alexander the Great and his Neglected Advisers
    [Résumé]

    The paper focuses on advisers at the Macedonian court in the fourth century BC, particularly during the conquest of the Persian Empire. Our sources depict Alexander as a king reluctant to accept any suggestion given by his companions or relatives. An overview of the cases allows us to deal with the main issues raised by the works of Alexander Historians: the reliability of their information and the validity of our hypotheses. Keywords: Alexander the Great, Parmenion, Aristoteles, Olympias, Advisers, Alexander Historians.

  • Auteur : Yasmina BENFERHAT
    Des hommes à tout faire dans l’entourage de César
    [Résumé]

    Notre travail porte sur quelques hommes dans l’entourage de César (Balbus, Trebatius, Oppius, Hirtius) qui remplirent plusieurs tâches : conseils politiques, aide logistique, expertise juridique, diffusion de la propagande, missions d’intermédiaires auprès d’autres hommes politiques, gestion des affaires courantes en l’absence de César. Nous avons essayé de montrer que César donna à ces hommes de confiance des fonctions variées, tout en gardant toujours le contrôle à l’opposé d’un Pompée. Mots-clés : César, Balbus, Trebatius, Oppius, Hirtius, Propagande, Logistique, Guerre civile, Droit.

  • Some Odd-Job Men in Caesar’s Circle
    [Résumé]

    This paper focus on a few men in Caesar’s team (Balbus, Trebatius, Oppius, Hirtius), who played several parts: giving political advice, logistical assistance, legal counselling, dissemination of propaganda, acting as intermediaries with other politicians like Cicero or Sulpicius Rufus, managing current public affairs in Caesar’s absence. I have tried to show how Caesar used these men in different ways and, unlike others such as Pompey, always retained in charge. Keywords: Caesar, Trebatius, Oppius, Hirtius, Balbus, Propaganda, Logistics, Civil War, Law.

  • Auteur : Audrey BECKER
    Théodora. De la femme de l’empereur à la conseillère du prince
    [Résumé]

    Théodora fut la première impératrice à exercer dans le même temps une influence officieuse sur son mari et un rôle officiel de conseillère en tant qu’Augusta. Pour cela, elle dut résoudre le paradoxe que représentaient ses deux identités biologique et politique. En effet, c’était bien à son mariage qu’elle devait sa proximité avec l’empereur qui lui donnait, de fait, accès à un pouvoir politique dont elle était, dans le même temps, en tant que femme, théoriquement exclue. C’est précisément la redéfinition de son titre d’Augusta qui permit à Théodora et Justinien de dépasser cette dichotomie. Mots-clés : Théodora, Augusta, Impératrice, Pouvoir politique, Genre.

  • Theodora, from the Emperor’s Spouse to the Prince’s Adviser
    [Résumé]

    Theodora was the first empress to influence so deeply her husband, in two ways: first, in an unofficial way, through her closeness to the emperor; secondly, in an official capacity, by advising him and playing a leading role as an Augusta. In order to do so, she had to solve a paradox: Theodora was powerful because she was close to the emperor’s power as her wife. But,at the same time, she was not allowed to have any formal political power because of her gender. Eventually, Theodora and Justinian succeeded in overcoming this contrast by redefining the content of the title of Augusta. Keywords: Theodora, Augusta, Empress, Polical Power, Gender.

  • Auteur : Anne BIELMAN SANCHEZ
    Comment identifier des appuis discrets ? L’entourage des reines Cléopâtre I et Cléopâtre II (180-115 av. J.-C.)
    [Résumé]

    L’étude s’intéresse à l’entourage de deux reines lagides Cléopâtre I et Cléopâtre II, qui ont connu un parcours politique remarquable entre 180 et 115 av. J.-C. : la première a inauguré avec son fils mineur – Ptolémée VI – le premier règne conjoint lagide (180-177/6 av. J.-C.) et la seconde a participé à six règnes conjoints entre 170 et 115 av. J.-C. et a régné seule à Alexandrie durant la guerre civile, de 132-127 av. J.-C. L’étude vise à comprendre si la réussite de ces deux femmes s’explique par les appuis dont elles ont bénéficié et cherche à identifier ces appuis, tant dans le cadre familial qu’extra-familial. Mots-clés : Reines lagides, Séleucides, Coelé-Syrie, Réseaux, Règne conjoint, Relations familiales, Eunuques, Juifs d’Égypte, Navarques lagides, Stratèges lagides.

  • The Network of the Queens Cleopatra I and Cleopatra II (180-115 BC)
    [Résumé]

    The study focuses on the networks of two Ptolemaic queens, Cleopatra I and her daughter Cleopatra II; the first queen was at the head of a joint rule between 180 and 177/6 BC with her young son Ptolemy VI; the other queen was part of six joint rules between 170 and 115 BC, and ruled alone in Alexandria during the civil war (from 132 to 127 BC). The present study tries to understand if the success of these two women should be explained in terms of some royal networks they benefited from and to identify those networks, both inside and outside their families. Keywords: Lagid Queens, Seleucids, Coele-Syria, Networks, Joint Rule, Family Relationships, Eunuchs, Egyptian Jews, Lagid Navarchs, Lagid Strategoi.

  • Auteur : Edith PARMENTIER
    Le cercle d’Hérode : enquête prosopographique. Identités ethniques et choix politiques dans l’entourage du roi
    [Résumé]

    À la cour d’Hérode, les visiteurs venus du monde grec côtoient les Judéens et les Iduméens. Avec la réorganisation du monde méditerranéen autour d’Auguste après la bataille d’Actium, une partie du judaïsme alexandrin se déplace à Jérusalem et l’on observe des transferts culturels entre Alexandrie, Jérusalem et Rome, sans que pour autant l’instabilité de la région permette à Jérusalem de jouer le rôle d’une nouvelle Alexandrie. La mixité culturelle de l’entourage royal est attestée par la prosopographie, mais si l’on en croit Flavius Josèphe, les crises politiques et dynastiques du royaume semblent n’avoir laissé émerger, pour servir le roi, qu’un groupe de conseillers et d’ambassadeurs d’origine grecque. Mots-clés : Alexandrie, Anthroponymes, Hérode, Multiculturalisme, Philoi, Transferts culturels.

  • Auteur : François PROST
    Quintus Cicéron conseiller de Marcus
    [Résumé]

    L’article examine le rôle de conseiller joué par Quintus, frère cadet de Cicéron, auprès de son aîné dans trois contextes : d’abord les deux légations de Quintus auprès respectivement de Pompée en Sardaigne puis de César en Gaule ; ensuite la rédaction du Commentariolum Petitionis, texte dont l’authenticité est toutefois contestée. Une lecture attentive du texte permet cependant de rejeter les arguments récemment avancés en dernier lieu par Michael Alexander contre l’authenticité du texte. Cette lecture exige de préciser la teneur des conseils donnés au candidat à l’élection consulaire, en particulier en ce qui concerne leur valeur morale. Dans les trois cas, le conseil suppose une relation à trois termes : le conseiller, son destinataire, et une tierce partie, respectivement Pompée, César, et l’opinion publique de 64. Mots-clés : Engagement, Influence, Amitié, Simulation, Sincérité, Patronat, Moralité, Stratégie.

  • Auteur : François PROST
    Quintus Cicero as Marcus’ Adviser
    [Résumé]

    This article studies the role played by Quintus, Cicero’s younger brother, as an adviser, in three different contexts: first, Quintus’s two legations, under Pompey in Sardinia and Caesar in Gaul respectively; then the composition of the Commentariolum Petitionis, the authenticity of which, however, has long been challenged. A careful reading leads me to reject the arguments ultimately brought forward by M. Alexander against the authenticity of the text. Such a reading requires a closer examination of the content of the advice given to the candidate for consul, particularly as far as its moral value is concerned. In all three cases, the advice-giving supposes a tripartite relationship: the adviser, the addressee, and a third party, respectively Pompey, Caesar, and the public opinion of 64. Keywords: Commitment, Influence, Friendship, Simulation, Sincerity, Patronage, Morality, Strategy.

  • Auteur : Thomas GUARD
    Cicéron, éminence grise ou conseiller raté ?
    [Résumé]

    Dans ses discours, Cicéron affirme que son autorité reste grande auprès des décideurs romains, et il prétend parler d’égal à égal avec eux. Toutefois, la Correspondance apporte un éclairage plus nuancé : victime des choix des imperatores, avec l’exil de 58 puis les accords de Lucques en 56, il perd de son importance politique ; pour compenser cette perte de pouvoir, il essaie de devenir un conseiller influent auprès des responsables politiques. La dégradation des institutions et l’ambition personnelle des chefs romains limitent finalement son influence sur le jeu politique romain et font donc échouer sa tentative d’empêcher la guerre civile. Mots-clés : Conseiller, Consiliarius, Consilium capere, Correspondance, Cicéron, César, Pompée, Atticus, Exil, Guerre civile.

  • Auteur : Thomas GUARD
    Cicero, a Power Broker or an Unsuccessful Adviser?
    [Résumé]

    In his speeches, Cicero asserts that he retained considerable authority vis-à-vis Roman decision-makers and he claims to speak to them on an equal footing. However, the Correspondence gives a different perspective: victim of the choices of imperatores, from the exile of 58 to the Lucca conference in 56, he lost his political importance; so he tried to become an influential adviser to politicians. The decline of institutions and the personal ambition of Roman leaders ultimately curtailed his influence on Roman political life and thus caused his attempt to prevent the civil war to fail. Keywords: Adviser, Consiliarius, Consilium Capere, Correspondence, Cicero, Caesar, Pompey, Atticus, Exile, Civil War.

  • Auteur : Fanny CAILLEUX
    Tanaquil, Tullia, Damarata : les conseillères officieuses des rois dans l’Histoire romaine de Tite-Live et la dégradation de la monarchie
    [Résumé]

    Tanaquil et Tullia sont des « faiseuses de rois » mais aussi d’habiles dispensatrices de conseils politiques, tout comme Damarata qui pousse Adranadorus à s’emparer du pouvoir à Syracuse en 214 av. J.-C. Elles ont recours aux mêmes stratégies rhétoriques pour persuader leurs maris, mais surtout interviennent alors que se pose le problème politique et institutionnel précis de la succession au trône après la mort d’un roi. Ces scènes constituent dès lors un motif littéraire qui démontre le rôle du conseiller et de l’ambition personnelle dans le processus de dégradation de la monarchie en tyrannie. Mots-clés : Femmes, Rhétorique du conseil, Monarchie, Tyrannie, Ambition, Emprise, Pouvoir personnel.

  • Auteur : Fanny CAILLEUX
    Tanaquil, Tullia and Damarata: Women Secretly Advising Kings in Livy’s History of Rome and the Degradation of Monarchy
    [Résumé]

    Tanaquil and Tullia were “kingmakers” but also skillful political advisers, and so was Damarata, who talked Adranadorus into seizing power in Syracuse in 214 BC. These women resorted to the same rhetorical strategies to persuade their husbands, but, more importantly, they appear in episodes where a particular issue, both political and institutional, was at stake: the succession to the throne after a king’s death. The analysis of those scenes shows that Livy developed a literary motif to highlight the role played by the adviser and by personal ambition in the degradation of monarchy into tyranny. Keywords: Women, Rhetoric of Advice, Monarchy, Tyranny, Ambition, Ascendancy, Personal Power.

  • Auteur : Régine UTARD
    L’image des conseillers chez Tacite : un art de la dissimulation et de la manipulation
    [Résumé]

    Nombreux et variés sont les conseillers qui accompagnent de hauts personnages ou qui gravitent autour des empereurs. Tacite dans les Histoires et les Annales nous montre le rôle prépondérant qu’ils ont joué dans les prises de décision, surtout en temps de crise. Proches de ces personnages dont ils connaissent les forces et les faiblesses, les conseillers sont capables de déployer un art de la parole ainsi qu’une stratégie persuasive et manipulatrice, au point qu’ils exercent une forme de pouvoir non seulement sur l’empereur lui-même, mais aussi sur le cours des événements. Or, par-delà les actions et les mobiles psychologiques qui guident les conseillers, ce sont conjointement les traits propres aux empereurs que nous dévoile l’historien. Mots-clés : Tacite, Conseillers, Empereurs, Discours, Stratégie, Persuasion, Manipulation, Dissimulation, Portrait.

  • Auteur : Régine UTARD
    The Image of the Adviser in Tacitus: an Art of Dissimulation and Manipulation
    [Résumé]

    The advisers accompanying high-ranking personages or drawn into the sphere of influence of the emperors were many and varied. In the Histories and the Annals, Tacitus shows us the preeminent role they played in decision-making, especially at times of crisis. As the advisers were close to those personages, whose strengths and weaknesses they were familiar with, they were able to deploy the art of speech as well as a persuasive and manipulative strategy: this resulted in the exercise of a form of power not only on the emperor himself but also on the course of events. Yet, beyond the actions and psychological motives which guided the advisers, the historian uncovers at the same time the emperor’s own traits. Keywords: Tacitus, Advisers, Emperors, Speech, Strategy, Persuasion, Manipulation, Dissimulation, Portraiture.

  • Auteur : Yannick SCOLAN
    Aède ou longue barbe ? Quel conseiller choisir ? (Athénée, Deipnosophistes, V, 47-54, 211a-215c)
    [Résumé]

    Dans le cinquième livre des Deipnosophistes, le juriste et poète Masurius met à l’épreuve des conventions homériques trois philosophes – Diogène, Athénion et Lysias – qui furent les conseillers hypocrites de rois ou de cités. La structure rhétorique de son discours lui permet de révéler quels imposteurs ils furent et de créer un lien entre le conseiller idéal et l’aède, afin de souligner sa propre nature d’héritier d’Homère. Mots-clés : Athénée de Naucratis, Homère, Diogène, Athénion, Lysias de Tarse, Antiochos, Ptolémée Philométor, Alexandre Balas, Masurius, Banquet, Philosophes, Aèdes, Rhétorique.

  • Auteur : Yannick SCOLAN
    Bard or Untrimmed Philosopher? Which One Should One Choose as an Adviser? (Athenaeus, Deipnosophists, V, 47-54, 211a-215c)
    [Résumé]

    In the fifth book of the Deipnosophists, the jurist and poet Masurius put to the test of Homeric conventions three philosophers –Diogenes, Athenion, and Lysias– who worked as hypocritical advisers to kings or cities. The rhetorical structure of his discourse allows him to reveal what impostors they were and to create a link between the ideal adviser and the bard, in order to emphasize his own status as heir to Homer. Keywords: Athenaeus of Naucratis, Homer, Diogenes of Babylon, Athenion of Athens, Lysias of Tarsus, Antiochus IV Epiphanes, Ptolemy VI Philometor, Alexander Balas, Masurius, Banquets, Philosophers, Bards, Rhetoric.

  • Auteur : Kalomira MATARANGA
    Cléandridas le Spartiate : un cas énigmatique
    [Résumé]

    Cléandridas est un personnage controversé : conseiller du roi de Sparte Pleistoanax lors de l’invasion péloponnésienne de l’Attique en 446, il fut accusé d’avoir reçu de l’argent de Périclès – donc d’avoir été corrompu – pour que les Péloponnésiens se retirent sans combattre. Le présent article se propose, dans cette assez troublante affaire d’invasion manquée, de revenir tant sur le rôle joué par le conseiller Cléandridas que par le « conseillé », le roi Pleistoanax ; l’examen des textes vise à faire émerger les mobiles possibles des parties prenantes, ainsi qu’à envisager les répercussions politiques et les enjeux internationaux de l’affaire. Enfin, en retraçant les étapes de la carrière de Cléandridas, nous ambitionnons ici de rendre quelque peu plus nette son image assez ambiguë, qui balance entre le stéréotype du « mauvais conseiller » et celui du commandant habile et compétent.

  • Auteur : Kalomira MATARANGA
    The Spartan Cleandridas: an Enigmatic Case
    [Résumé]

    Cleandridas is a controversial figure: as chief adviser of the Spartan King Pleistoanax during the Peloponnesian invasion of Attica in 446, he was accused of having been bribed by Pericles to withdraw the army, thus ending further military operations. The present paper discusses this rather obscure incident, re-examining the role of Cleandridas as well as that of the supposedly “ill-advised” king Pleistoanax in the context of the mid-fifth-century politics. Finally, by tracing the stages of Cleandridas’s career, I seek to shed some light on his ambiguous image, which is susceptible of opposing interpretations embodied respectively in the stereotype of the “bad adviser” and the figure of the skilled and efficient Spartan commander. Keywords: Advisers, Cleandridas, Pleistoanax, Pericles, Foreign policy, Bribery, Sparta, Internal dissensions, Athens, Thurii.

  • Auteur : Guy LABARRE
    Bôlis et la mort d’Achaios : entre diplomatie, services secrets et manigances
    [Résumé]

    Lors du siège de Sardes en 213, Bôlis trahit Sôsibios, conseiller de Ptolémée IV, et livre l’usurpateur Achaios au roi Antiochos III. L’image traditionnelle du Crétois mercenaire que l’on a donnée de lui doit être nuancée, car Bôlis était aussi un expert militaire, envoyé en mission spéciale, qui savait analyser le contexte et la situation politique. L’affaire met en lumière la diplomatie secrète des États, ses agents et ses moyens, mais aussi l’expression officielle et symbolique du pouvoir qui se manifeste lors du châtiment d’Achaios. Dans le contexte gréco-anatolien, il est clair que le mythe du silène Marsyas, châtié pour son hubris par Apollon, fut exploité par le pouvoir séleucide. Mots clés : Diplomatie, Conseil, Conseillers, Expert militaire, Trahison, Mercenaire, Crétois, Châtiment.

  • Auteur : Guy LABARRE
    Bolis and the Death of Achaios: Diplomacy, Secret Services, and Shenanigans
    [Résumé]

    During the siege of Sardis in 213, Bôlis betrayed Sôsibios, counsellor to Ptolemy IV, and delivered the usurper Achaios to Antiochos III. The image of the Cretan mercenary that has been traditionally attached to him must be revisited. In fact Bôlis was also a military expert, sent on a special mission, who knew how to analyze the political situation and context. The affair in question sheds a revelatory light on the secret diplomacy of States, its agents and means, and also on the official and symbolic expression of the power that manifested itself during the punishment of Achaios. In the Greco-Anatolian context, it is clear that the myth of the satyr Marsyas, punished by Apollo for his hubris, was used by the Seleucid power. Keywords: Diplomacy, Council, Counsellors, Military Expert, Betrayal, Mercenary, Cretan, Punishment.

  • Auteur : Paul M. MARTIN
    Les mauvais conseillers de Pompée
    [Résumé]

    L’image que César donne de Pompée est celui d’un homme soumis à l’influence de ses conseillers. Or la confrontation avec les autres sources historiques et avec la Correspondance de Cicéron dément cette image pour le déclenchement et le début de la guerre civile, mais fait apparaître en revanche que, non seulement à Pharsale, mais à plusieurs reprises lors des opérations en Grèce, Pompée se montra très influençable, par un affaiblissement de sa capacité décisionnelle. Une hypothèse est avancée pour expliquer ce fait. Mots-clés : Inimici Caesaris, Pourparlers de paix, Conseillers grecs et romains, Mauvaises décisions, Maladie.

  • Auteur : Paul M. MARTIN
    Pompey’s Bad Advisers
    [Résumé]

    The image Cesar conveys of Pompey is that of a man swayed by his advisers’ influence. But the confrontation with other historical sources and with Cicero’s correspondence proves this representation to be false at the start and early stages of the civil war; yet it shows that, conversely, at Pharsalus and on many occasions during the military operations in Greece, Pompey was highly influenceable, owing to his weaker decisional capacities. One hypothetical explanation is proposed here to account for this fact. Keywords: Inimici Caesaris, Peace Talks, Greek and Roman Advisers, Bad Decisions, Illness.

  • Auteur : Olivier JOUFFROY
    Dieu, le ministre et le roi : délégation et justification du pouvoir dans Politica de Dios. Gobierno de Cristo de Fr. de Quevedo
    [Résumé]

    Dans Política de Dios. Gobierno de Cristo, Fr. de Quevedo concentre rapidement son analyse, tirée d’une interprétation très politique du texte biblique, sur la critique du ministre : un personnage central de la pratique du pouvoir espagnol depuis la fin du XVIe siècle. Élément perturbateur qui s’interpose dans l’alliance entre Dieu, le roi et son peuple, son statut pose la question fondamentale de la délégation du pouvoir dans la construction d’une monarchie de droit divin. Gouvernant sans titre, il alimente même la polémique sur la justification du pouvoir temporel. Mots-clés : Quevedo, Politique, Dieu, Roi, Ministre, Favori, Pouvoir, Monarchie.

  • Auteur : Olivier JOUFFROY
    God, Minister and King: Delegation and Justification of Power in Fr. de Quevedo’s Politica de Dios. Gobierno de Cristo
    [Résumé]

    In Política de Dios. Gobierno de Cristo, Fr. de Quevedo chooses to base his argument on a very political interpretation of biblical texts and to focus his analysis on an indictment of the key-role played by ministers, major figures of the exercise of power by the Spanish Crown since the last decades of the sixteenth century. Their status as troublesome elements interposing themselves in the alliance between God, the king, and his subjects raises the key issue of the delegation of power within the construction of a divine right monarchy. Governing without proper title, they even contributed to fanning the polemics on the justification of temporal government. Keywords: Quevedo, Policy, God, King, Minister, Favourite, Power, Monarchy.

  • Auteur : Fabian SCHULZ
    Les conseillers (et) ambassadeurs, de la Grèce homérique à la Sparte classique
    [Résumé]

    Les conseillers, les membres du conseil et les ambassadeurs sont souvent des personnages complémentaires, mais de la Grèce homérique à la Sparte classique, on connaît des personnages qui exercent tout à la fois les trois fonctions – délibérer, décider et transmettre les décisions – comme le héros Ulysse ou le Spartiate Lichas. À partir de l’analyse de diverses sources littéraires, cette contribution propose d’aborder les questions suivantes : qu’implique la triple fonction pour les missions respectives de ces personnages ? Ces cas sont-ils représentatifs de la Grèce homérique et de la Sparte classique ? Mots-clés : Homère, Sparte, Ulysse, Lichas, Conseiller, Ambassadeur.

  • Auteur : Fabian SCHULZ
    Counsellors (and) Ambassadors from Homeric Greece to Classical Sparta
    [Résumé]

    Counsellors, council members, and ambassadors are often complementary figures, but from Homeric Greece to Classical Sparta we know of certain characters like the hero Odysseus or the Spartiate Lichas who personally performed all of these tasks (i.e. deliberating, deciding, and delivering the decision). Based on the analysis of the relevant literary sources, this paper proposes to address the following questions: what does the triple function of these figures imply for their respective duties? Can these cases be considered to be representative for Homeric Greece and Classical Sparta? Keywords: Homer, Sparta, Ulysses, Lichas, Counsellor, Councillor, Ambassador.

  • Auteur : Patrice BRUN
    Du choix des ambassadeurs dans la cité d’Athènes : l’exemple de l’ambassade de 346
    [Résumé]

    La fréquence des ambassades dans le monde grec, liée au concept même de cité-État, a depuis longtemps été soulignée par les historiens. Mais le dossier s’amoindrit dès lors qu’il s’agit de définir les critères qui prévalaient pour leur nomination. Les sources épigraphiques d’époque hellénistique, lorsqu’elles déclinent l’identité du ou, plus rarement, des ambassadeurs envoyés auprès d’une autre cité ou d’un puissant, roi ou officier romain, insistent toujours sur les difficultés que le plénipotentiaire a connues, qu’il a surmontées par son sens civique, son courage… et son argent, d’où l’on devine que l’ambassadeur en question est l’un des notables les plus en vue de la cité. Mais pour l’époque classique, et singulièrement pour Athènes, les inscriptions, lorsqu’elles déclinent les noms des ambassadeurs, n’évoquent jamais les raisons pour lesquelles tel ou tel a été choisi et ce n’est que grâce au riche corpus onomastique que l’on peut, parfois, faire quelques rapprochements. En revanche, la célèbre ambassade athénienne auprès de Philippe en 346 lorsqu’il fallut conclure la « paix de Philocratès » permet, grâce aux discours croisés et opposés de Démosthène et d’Eschine prononcés à l’occasion du procès qui les opposa en 343, de voir que la compréhension des questions spécifiques aux relations entre les deux États mais aussi la réalité d’expériences individuelles, étaient les éléments essentiels qui déterminaient les choix de l’assemblée pour la composition d’une ambassade. Mots-clés : Épigraphie grecque, Relations internationales, Ambassades, Ambassadeurs, Paix de Philocratès.

  • Auteur : Patrice BRUN
    On the Choice of Ambassadors in the city of Athens: The Case of the embassy of 346
    [Résumé]

    The frequency of embassies in the Greek world, linked with the very concept of a city-state has long been emphasized by historians. But there has been less discussion of the criteria that presided over their establishment. When the epigraphic sources of the Hellenistic period disclose the identity of the ambassador, or more seldom, the ambassadors dispatched to another city or to a prominent personage, either a king or a Roman officer, they always insist on the difficulties met by the plenipotentiary and overcome thanks to his civic sense, his courage and… his money, which suggests that the ambassador concerned was one of the city’s principal notabilities. But in the classical period, and specifically regarding Athens, when the inscriptions quote the names of the ambassadors, they never put forward the reasons why such or such ambassador had been appointed; only thanks to a rich body of onomastic study can some connections be detected. On the other hand, when the “Peace of Philocrates” had to be sworn, through the cross-examination of Demosthenes’ and Aeschines’ opposed orations, delivered by the two rivals during a trial in 343, the famous Athenian embassy to Philip in 346 allows us to see that understanding the issues specific to the relationships between the two states and the reality of personal experiences were essential elements determining the choices of the assembly for the establishment of an embassy. Keywords: Greek Epigraphy, Interstates Relations, Embassy, Ambassador, Philocrates’ Peace.

  • Auteur : Gianluca CUNIBERTI
    Traître ou bienfaiteur ? Le citoyen « spécial » devant le peuple et la loi d’Athènes
    [Résumé]

    Les sources anciennes témoignent que, lorsque le dèmos athénien a besoin de confier une mission diplomatique à l’extérieur de la polis, le choix converge vers le citoyen que l’on peut définir comme « spécial » pour le status que lui confère temporairement la décision du peuple, mais aussi pour les caractéristiques personnelles qui ont déterminé son choix. La démocratie a besoin de ces citoyens « spéciaux » surtout dans les relations extérieures, mais elle doit aussi vérifier leur incorruptibilité et leur fidélité. À ce propos, dans une constante transformation de la perception de l’ambassadeur dans son interaction avec les institutions démocratiques, nous pouvons identifier deux approches démocratiques différentes de l’ambassade, que l’on distingue sur la base de l’autonomia réelle en disponibilité de la polis à un moment historique déterminé. Mots-clés : Traître, Bienfaiteur, Ambassadeur, Ambassade, Démocratie, Polis.

  • Auteur : Gianluca CUNIBERTI
    Traitor or Benefactor? The “Special” Citizen Before the People and the Laws of Athens
    [Résumé]

    Ancient sources reveal that, when the Athenian demos needed to entrust a diplomatic mission outside the polis, the choice converged on the citizen who could be considered “special” for the status conferred on him by the temporary decision of the people, but also for the personal characteristics that determined the choice. Democracy needed “special” citizens, especially in external relations, but also needed to verify their incorruptibility and loyalty. In this regard, in a constant transformation of the perception of the ambassador in his interaction with the democratic institutions, we can identify two different democratic approaches to the embassy, distinguishable on the basis of the real autonomia available to the polis in a specific historical moment. Keywords: Traitor, Benefactor, Ambassador, Embassy, Democracy, Polis.

  • Auteur : Ivana SAVALLI-LESTRADE
    Ambassadeurs royaux, rois ambassadeurs. Contribution à l’étude du “métier de roi’ dans le monde hellénistique
    [Résumé]

    La diplomatie était un aspect essentiel de la vie politique des royaumes hellénistiques. Les rois choisissaient soigneusement leurs représentants diplomatiques parmi leurs amis (philoi) et parents, bien que l’on ne puisse tout de même pas parler de spécialisation. Ils conduisaient très rarement les négociations en personne, mais devinrent de plus en plus directement impliqués dans l’activité diplomatique, en tant que médiateurs, conseillers, ou ambassadeurs, après la première guerre de Macédoine. Grâce à une division souple des fonctions royales, Eumène II et ses frères furent particulièrement actifs sur la scène diplomatique. Mots-clés : Sélection, Délégués royaux, Médiation, Négociation, Ambassade, Implication personnelle, Royauté, Membres de la famille royale, Diplomatie, Rois Attalides.

  • Auteur : Ivana SAVALLI-LESTRADE
    Royal Ambassadors, Kings as Ambassadors. A Contribution to the Study of ‘the King’s Craft’ in the Hellenistic World
    [Résumé]

    Diplomacy was a key aspect of the political life of Hellenistic kingdoms. Kings carefully selected their diplomatic representatives among their friends (philoi) and relatives, although one cannot speak of specialization. They very rarely led negotiations in person, but became more and more directly involved in diplomatic activity after the First Macedonian War, as mediators, advisers, and ambassadors. Thanks to a flexible division of royal duties, Eumenes II and his brothers were particularly active on the diplomatic stage. Keywords: Selection, Royal Representatives, Mediation, Negotiation, Embassy, Personal Involvement, Monarchy, Members of the Royal Family, Diplomacy, Attalid Kings.

  • Auteur : Ombretta CESCA
    Entre ambassades et messenger-scenes : enjeux narratologiques dans l’Iliade
    [Résumé]

    Ambassades et envois de messagers représentent deux modalités de communication employées dans l’Iliade. Elles se caractérisent par des structures, des stratégies de mise en scène et des contextes d’emploi différents. Dans cette étude, nous nous intéresserons à trois épisodes au sein desquels les codes formels des ambassades et des messenger-scenes entrent en interaction. Le commentaire aura pour but d’observer la perméabilité des deux schémas narratifs et de faire ressortir les enjeux narratologiques propres à ces passages de l’Iliade. Mots-clés : Homère, Iliade, Ambassades, Ambassadeurs, Messagers, Répétition verbatim, Ambassade auprès d’Achille, Idée, Patrocle, Nestor.

  • Auteur : Ombretta CESCA
    Between Embassies and Messenger Scenes: Narratology in the Iliad
    [Résumé]

    Missions of ambassadors and messengers are two procedures of communication used in the Iliad. Besides having different structures, they are staged differently and are appropriate for specific situations. This paper considers three passages in the poem showing an interaction between the formal codes of embassies and messenger scenes. The analysis will aim to observe their permeability in order to highlight the narratological stakes of the passages in question. Keywords: Homer, Iliad, Embassies, Ambassadors, Messengers, Verbatim repetition, Embassy to Achilles, Idaios, Patroclus, Nestor.

  • Auteur : Marie-Rose GUELFUCCI
    La parole diplomatique et l’ambassade athénienne de 432 av. J.-C. à Sparte (Thucydide, I, 72-78)
    [Résumé]

    L’ambassade athénienne lors du débat de Sparte de 432 est exceptionnelle et a suscité nombre de questions, sur sa réalité, la distorsion entre sa présentation et le discours tenu, le ton et le contenu de celui-ci. En partant du choix thucydidéen de certains termes, nous examinerons ici la présence et les stratégies d’une parole diplomatique ambiguë par essence, respectant une certaine formalité tout en jouant d’une polysémie codée à dessein : qui sont ces ambassadeurs ? Pourquoi ces deux versions de leur intervention ? Quel est, sous leur discours affiché, l’autre discours ? En quoi Archidamos et Sthénélaïdas, les deux voix contraires de Sparte, répondent-ils si précisément à celui-ci ou/et à celui-là ? Mots-clés : Thucydide, Débat de Sparte, Double discours, Diplomatie, Ambassadeurs, Archidamos, Sthénélaïdas, Corinthe, Écriture de l’histoire.

  • Auteur : Marie-Rose GUELFUCCI
    Diplomatic Discourse and the 432 BC Athenian Embassy to Sparta (Thucydides, I, 72-78)
    [Résumé]

    The Athenian embassy during the Spartan debate in 432 was exceptional and raised numerous questions on its reality, the distortion between its presentation and the speech as given as well as the tone and contents of it. Starting from Thucydides’ choice of certain words, this paper discusses the presence and strategies of an essentially ambiguous diplomatic discourse, at once respectful of a certain formality and exploiting a deliberately coded polysemy: who were those ambassadors? Why give two versions of their intervention? Beyond their stated discourse, what was the alternative discourse? In what respect do Archidamos and Sthenelaidas, Sparta’s two opposing voices, respond with such precision to the former or/and the latter? Keywords: Thucydides, Spartan Debate, Double Speech, Diplomacy, Ambassadors, Archidamos, Sthenelaidas, Corinth, Writing of History.

  • Auteur : Antonio GONZALES
    Scripsit mihi, domine, Lycormas, libertus tuus : Pline le Jeune, le gouverneur et Lycormas, l’affranchi de Trajan chargé de mission
    [Résumé]

    Le but de cet article est de revenir sur le rôle de l’affranchi impérial Lycormas dans le cadre de la gestion par Pline le Jeune, en tant que gouverneur de la province de Pont-Bithynie, des affaires internes à la province, mais aussi sans doute dans les relations de l’Empire avec certains de ses alliés dans la perspective des futures guerres parthiques. Mots-clés : Pline le Jeune, Trajan, Lycormas, Sauromatès, Parthes, Arménie, Affranchi impérial, Pont-Bithynie, Cursus publicus, Tabellarius

  • Auteur : Antonio GONZALES
    Scripsit mihi, domine, Lycormas, libertus tuus: Pliny the Younger, the Governor and Lycormas, Freedman of Trajan, and Project Manager
    [Résumé]

    The purpose of this article is to reconsider the role of the imperial freedman Lycormas in the management strategies of Pliny the Younger as the governor of the province of Bithynia and Pontus. What was his action and influence in the internal affairs in the province, but also without doubt in the relations of the Empire with some of its allies in the context of the future Parthian wars? Keywords: Pliny the Younger, Trajan, Lycormas, Sauromates, Parthians, Armenia, Imperial Freedman, Pontus and Bithynia, Cursus Publicus, Tabellarius.

  • Auteur : Chris RODRIGUEZ
    Antoninos, un ambassadeur alexandrin citoyen romain ayant trahi l’Empire
    [Résumé]

    Le payrus CPJ II 158, ou Acta Pauli et Antonini, est l’une des composantes les plus méconnues du corpus papyrologique des Acta Alexandrinorum. Ce document, très lacunaire, met aux prises deux ambassades, l’une juive et l’autre alexandrine, à la suite d’émeutes ayant troublé Alexandrie à la fin de l’été 115. Trois figures alexandrines émergent dans ce document : Paulos, Théon et surtout Antoninos. Les informations sur ces ambassadeurs de la cité d’Égypte sont minces, voire quasi-inexistantes. Si les dénommés Paulos et Théon semblent connus par la Souda, Antoninos reste depuis longtemps un personnage mystérieux. L’objectif de cette communication sera de montrer que Antoninos, prêt à mourir pour Alexandrie, était en réalité un citoyen romain, considéré comme un traître par les autorités romaines. Loin d’être le seul dans ce cas, Antoninos s’inscrivait dans une tradition plus ancienne d’ambassadeurs alexandrins qui, bien que détenteurs de la citoyenneté romaine, s’élevèrent contre un pouvoir politique qui ne leur convenait guère. Mots-clés : Alexandrie, Égypte, Rome, Ambassade, Acta Alexandrinorum, Citoyenneté, Droit romain, Trahison, Papyrologie juridique, Lex Iulia de Vi.

  • Auteur : Chris RODRIGUEZ
    Antoninos, a Roman Citizen Ambassador from Alexandria Who Betrayed the Roman Empire
    [Résumé]

    Papyrus CPJ II 158 or Acta Pauli et Antonini is one of the most underappreciated items in the so-called Acta Alexandrinorum. This very fragmentary document is devoted two embassies, one Jewish and the other Alexandrian, who were pitted against one another following the riots that ravaged Alexandria at the end of 115 AD. It mentions three Alexandrian personalities: Paulos, Theon, and, especially, Antoninos. Information on these ambassadors from the Egyptian city is slim, not to say virtually non-existent. While the said Paulos and Theon are evidently known to the Souda, Antoninos has long been a mysterious character. This paper proposes to show that Antoninos, though ready to die for Alexandria, was actually a Roman citizen whom Roman authorities considered a traitor. Far from being alone in this case, Antoninos belonged to an older tradition of Alexandrian ambassadors who, while holding Roman citizenship, rose against a political power with which they had little sympathy. Keywords: Alexandria, Egypt, Rome, Embassy, Acta Alexandrinorum, Citizenship, Roman Law, Treason, Juridical Papyrology, Lex Iulia de Vi.

  • Auteur : Hervé DUCHÊNE
    L’archéologue classique aux prises avec le monde diplomatique. Le cas de Salomon Reinach en 1881
    [Résumé]

    Les études sur les rapports entre archéologie et diplomatie s’intéressent pour leur plus grand nombre à la manière dont quelques individus ont concilié une double carrière et ont réalisé l’idéal d’une figure hybride : le diplomate archéologue. On a moins étudié les rapports au quotidien de l’archéologue classique avec le monde des consulats et des ambassades en Méditerranée orientale. On s’est le plus souvent contenté d’un cliché faisant de l’archéologue une victime de l’administration. Le dossier est ici ouvert à partir du cas de Salomon Reinach (1858-1932) et de son abondante correspondance conservée à la bibliothèque Méjanes (Aix-en-Provence). Après avoir conduit une campagne de travaux à Myrina avec son camarade Pottier, Reinach dirige seul, pendant une partie de l’année 1881, l’exploration de la nécropole, tout en fouillant le site voisin de Kymé. Il lui faut régler de nombreuses questions, comme l’obtention d’un firman, le partage des trouvailles ou la question de leur transfert, qui mettent en relation le jeune archéologue avec les services de l’ambassade de France à Constantinople – que dirige Charles-Joseph Tissot – et du consulat de Smyrne. Cette aventure archéologique en pays ottoman se déroule dans un contexte diplomatique particulier : celui de la conquête militaire de la Tunisie par les troupes françaises. Mots-clés : Salomon Reinach, Charles-Joseph Tissot, Myrina, École française d’Athènes, Affaires étrangères, Empire ottoman, Terres cuites, Musée secret, Ambassades, Consulats.

  • Auteur : Hervé DUCHÊNE
    Classical Archeology Clashing with the World of Diplomacy: the Case of Salomon Reinach in 1881
    [Résumé]

    Studies on the ties between archeology and diplomacy focus mostly on the way a few individuals reconciled a double career and realized the ideal of a hybrid figure: the diplomat as archeologist. Less attention has been paid to the relations, on a daily basis, between classical archeology and the world of consulates and embassies in the Eastern Mediterranean. Most of the time, one relies on the widespread cliché of the archeologist as a victim of bureaucracy. The case studied here is that of Salomon Reinach (1858-1932) and his abundant correspondence, held by the bibliothèque Méjanes (Aix-en-Provence). After directing an excavation site in Myrina together with his friend Pottier, Reinach alone directed the excavation of the necropolis during part of the year 1881, while excavating the neighboring site of Kyme. He had to solve many issues, such as obtaining a firman, the division of findings, and the question of their transfer, which put the young archeologist in contact with the services of the French embassy in Constantinople –headed by Charles-Joseph Tissot– and the consulate in Smyrna. This archeological adventure in the land of the Ottomans took place within a specific diplomatic context: that of the military conquest of Tunisia by the French troops. Keywords: Salomon Reinach, Charles-Joseph Tissot, Myrina, French Archeological School in Athens, Foreign Relations, Ottoman Empire, Terracotta, Secret Museum, Embassies, Consulates.