Imprimer

Soutenance de thèse de Christine Petrazoller, le  05 novembre 2020 à 09h00, salle n°6, UFR SLHS (MSHE) 1 rue Charles Nodier, Besançon.

Titre de la thèse : «  La stasis dans les cités grecques du IVe au Ier siècle avant J.-C. ».
21ème CNU
Directeur de la thèse : Guy Labarre, (Université de Franche-Comté).

Membres du jury :

Cédric Brélaz (professeur, Université de Fribourg)
Patrice Brun (professeur émérite, Université de Bordeaux 3)
Jean-Christophe Couvenhes (maître de conférences, Université de Paris-Sorbonne)
Guy Labarre (professeur, Université de Franche-Comté)
Isabelle Pimouguet-Pédarros (professeure, Université de Nantes).

Résumé :

La stasis représente la part sombre de l’histoire de la cité. Considérée comme un fléau, une maladie, elle est la guerre, polémos, que la cité se livre à elle-même. Elle peut prendre une forme légalisée de conflit ou dans des cas extrêmes conduire à la sédition. C’est à ce moment clé, lorsque le conflit atteint son paroxysme, quand tout se fige et que la violence ensanglante la cité, que nous avons consacré notre étude.