Imprimer

Présentation

L'hypothèse 6 a été émise par Rice-Holmes en 1908, avant que ce dernier ne l'abandonne pour se rallier à l'hypothèse de F. Lucas. Son auteur propose de placer le champs de bataille sur la rive droite de l'Énipe, mais il le déporte vers l'est, au niveau du coude que fait l'Énipe vers le Sud.

Cette zone constitue l'extrémité orientale de la vallée de l'Énipe et met en contact les territoires de Pharsale et d'Éretrie. L'Énipe ne la traverse que rapidement, lorsqu'il sort du massif de l'Orthys, entre le Karadja Ahmet et la colline 325, avant de s'orienter vers le nord-est. L'Asmaki, cours d'eau aujoursd'hui canalisé, traverse la vallée d'est en ouest avant de rejoindre l'Énipe dans les environs d'Ambélia. L'actuelle route nationale 30 (Kardista-Volos) traverse le sud de la vallée, depuis l'Énipe vers Paleomilos.

La zone est limitée par plusieurs reliefs, au nord les Révénia et au sud le massif de l'Otrhys. La vallée se resserre à l'est et à l'ouest. À l'ouest, les collines autour d'Ambélia s'approchent des Révénia, avant de laisser la place à la grande plaine thessalienne. À l'est, plusieurs reliefs séparent la vallée de la plaine de Phères. Plusieurs voies de communication sont possibles. Au nord-est, une passe d'environ 500 m fait communiquer la vallée de l'Énipe avec le territoire de Phères. L'ancienne voie ferrée emprunte ce passage. Un peu plus au sud, la route départementale reliant Asprogia à Velestino emprunte une deuxième passe, plus étroite. Au sud, la zone est limité par les premiers reliefs de l'Othrys.

Selon Riche-Holmes, le camps de Pompée aurait été dressé sur les Révénia, sur les pentes des Cynocéphales entre Orman Magoula et Dovlatan. César se serait appuyé aux collines dans la plaine d'Inéli. La ligne de bataille aurait été perpendiculaire à l'Énipe, orienté vers l'est.

Enfin, Rice-Holmes proposait de localiser la site de Paleopharsale au nord de l'Énipe, dans les Révénia. On notera également la proposition de Jean-Claude Decourt de situer Paleopharsale sur le point 325, près de Xyladès, à proximité du champs de bataille proposé par Rice-Holmes.