Imprimer

flegauche 20x20pxRetour vers la liste des volumes du Corpus Agrimensorum Romanorum.

Références


CAR IV-1 Hygin 150x224pxCorpus Agrimensorum Romanorum IV. 1. Hygin l'arpenteur. L'établissement des limites, 1996.

Texte traduit par M. Clavel-Lévêque, D. Conso, A. Gonzales, J.-Y. Guillaumin, Ph. Robin.
Avec le conconours de G. Aujac (Paris), O. Behrends (Göttingen), I. Buti (Camerio), L. Capogrossi-Colognesi (Rome), M. Caveinc (Paris), F. Coarelli (Pérouse), Ph. von Crannach (Berne), F. Grelle (Bari), J.-R. Jannot (Nantes), L. Labruna (Naples), M.-J. Pena (Barcelone), J. Peyras (Nantes), S. Ratti (Besançon), F. Reduzzi (Camerino), B. Vitrac (Paris).

Luxembourg, Office des publications officielles des communautés européennes, 1996.
ISBN : 88-243-1190-3 (Jovene) – 92-827-3916-3 (Office)

Résumé


Ce volume présente la première traduction d'un traité d'arpentage écrit au Ier siècle de notre ère, conservé et illustré par des manuscrits antiques et médiéveaux à partir du Ve siècle. L'ouvrage est consacré à la conception et à la construction des limites orthogonales qui dessinent et structurent les paysages volontaires antiques, dont l'orientation et le quadrillage symbolisent l'ordre cosmique et l'harmonie du monde. Mais si les principes de base ont déterminé un modèle d'organisation et d'aménagement hiérarchisé du territoire, il s'est adapté aux contraintes du milieu et aux nécessités de l'histoire. D'où l'existence de cas de figures multiples qu'illustrent les nombreuses vignettes. Le modèle, essentiellement consacré aux territoires des colonies, intègre en souplesse les divers niveaux, publics et privés, d'organisation spatiale, de production et de vie sociale. L'auteur présente ici le territoire de chaque cité, avec la place de son cadastre centurié, comme une image du monde.

Accès aux chapitres de l'ouvrage