ISTA


retour

La colonie romaine : espace, territoire, paysage
Auteur : Ella HERMON
Lieu d'édition : Besançon
Année de parution : 2021
Nombre de pages : 498p.
ISBN : 9782848676524
Format : 16*22


[Sommaire]
AVANT-PROPOS
INTRODUCTION GENERALE

PREMIERE PARTIE
POUR LA CONSTRUCTION D’UN MODELE DE COLONISATION

Introduction de la première partie : approches historiographiques sur la colonisation romaine durant la République

Chapitre premier
L’État et le territoire pour la construction d’un modèle de la colonisation romaine
Introduction

I. Les priscae latinae coloniae
II. L’acte constitutionnel de 338 et l’identification de différents profils de la colonisation romaine jusqu’à la guerre sociale
III. Le concept d’État-territoire et la construction des espaces intégrés de la colonisation viritane entre Dentatus et Flaminius
Conclusion : le concept de l’État-territoire et les espaces intégrés de colonisation au IIIe siècle

Chapitre deuxième
La loi agraire et le concept d’État-territoire : des Gracques aux guerres civiles

Introduction

I. Le cycle agraire des Gracques et le concept d’État-territoire
II. Les cycles agraires et la municipalisation de l’Italie entre Sylla et César dans le CAR : d’un lexique à l’autre
Conclusion : un concept, un lexique et une image pour la colonisation romaine républicaine

Chapitre troisième
Le concept d’État-territoire et les paradigmes Gromatiques

Introduction

I. Un modèle de gestion de la colonie romaine : théorie et pratiques
II. Les espaces intégrés du territorium de la colonie romaine
Conclusion : la colonie romaine, un espace sans frontières pour la gestion des ressources naturelles


DEUXIEME PARTIE
LES GROMATICI ET LES FORMES DE LA GESTION INTEGREE DES RESSOURCES EN EAU

Introduction de la deuxième partie : le droit des « agri » et le dialogue entre juristes et arpenteurs

Chapitre premier
Juristes et arpenteurs pour la résolution des conflits agraires

Introduction

I. La structuration analogique du corpus des controverses agraires
II. Pour une éthique de gestion des ressources naturelles par les controverses agraires
Conclusion : une vision analogique de l’espace pour la gestion des ressources naturelles

Chapitre deuxième
L’idéologie de la victoire et le ius occupandi en Italie : le droit des subsécives

Introduction

I. Une condition préliminaire : la qualité publique des terres et le poids de la vetustas
II. Vers un ius occupandi
Conclusion : Vers un ius occupandi sous les Flaviens

Chapitre troisième
Controverses agraires et gestion du risque environnemental par les juristes et les arpenteurs romains au sujet des bords de l’eau (Riparia)

Introduction

I. Conditions sociétales et environnementales du conflit de compétences entre juristes et arpenteurs dans la gestion du phénomène d’alluvionnement (Ie av.-IIe apr. n.è.)
II. L’application des paramètres de gestion intégrée du phénomène d’alluvionnement dans les controverses d’alluvionnement
III. Formes et normes d’éthique de gestion intégrée du phénomène d’alluvionnement dans les controverses agraires : un modèle de gestion entre Public et Privé


CONCLUSION GENERALE


Figures et schémas
Bibliographie
Index

[Contents]

La colonie romaine est envisagée en fonction de la dialectique des interactions société-environnement naturel qui préside à la gestion intégrée des ressources naturelles. Cette dialectique est exprimée par le modèle d’État-territoire pour la colonie romaine républicaine, en quête d’un modèle différent de la polis et examinée à travers des épisodes significatifs de son histoire qui trouvent un écho dans les formules techniques des traités d’agrimensure des Gromatici : l’idéologie de la victoire, le statut de patrimoine public des ressources naturelles, notamment de l’eau, et la représentation de la gestion par bassin-versant des bords de l’eau (Riparia) dans le cadre du territorium colonial.