ISTA


retour

Constructions identitaires en Asie Mineure (VIIIe siècle avant J.-C.–IIIe siècle après J.-C.)
Auteur : Émilie PIGUET, Simone PODESTA, Lauriane LOCATELLI
Lieu d'édition : Besançon
Année de parution : 2021
Nombre de pages : 438p.
ISBN : 9782848678504
Format : 16*22


[Sommaire]
Avant-propos
Lauriane LOCATELLI, Émilie PIGUET, Simone PODESTA


Partie 1 : Définitions, représentations et appropriation des identités

Les Lyciens qui « viennent de loin, de la Lycie » : la tradition homérique et la création d’une identité lycienne face aux Grecs
Simone PODESTA

Être Carien à la fin de l’époque hellénistique. Hellénisation et particularismes locaux dans le sud-ouest de l’Asie Mineure
Fabrice DELRIEUX

Il popolo della “dolce vita”: stereotipi etnici ed identità dei Lidi nelle fonti greche
Francesca GAZZANO

Les inscriptions néo-phrygiennes : une revendication d’identité ethnique
Milena ANFOSSO

La construction identitaire en Pisidie : ethnonymes, héros éponyme et parenté mythique
Lauriane LOCATELLI

Une identité perse en Asie Mineure occidentale : quelques réflexions
Jan TAVERNIER

« Ô Méandre Sauveur, sois-nous secourable ». La place des fleuves dans le processus de constructions identitaires des communautés anatoliennes
Stéphane LEBRETON

Strabo and the Caucasian Albanians: some Preliminary Remarks
Giusto TRAINA


Partie 2 : Expression et matérialité de l’identité

Le don de Mithra : l’identité religieuse de Mithridate VI Eupatôr
Gilles COURTIEU

Aelius Aristide, dévot excentrique ou produit de son époque ? Écriture de soi et constructions identitaires dans les Discours sacrés
Émilie PIGUET

« Toutes derrière et elle devant ». Les figures impériales dans le « panthéon » d’Éphèse
Nicole BELAYCHE

Theoi Pisidikoi, Thea Pisidikè : culte, territoire et identité
Guy LABARRE

L’affichage des identités individuelles et collectives dans les sanctuaires grecs d’Asie Mineure à travers l’étude des statues
Sophie MONTEL

Identity of the Jewish Community in Roman Aeolis: Remarks on Two Inscriptions from Izmir in Western Turkey
Ergün LAFLI


Partie 3 : Identité et communautés civiques

Honneurs funéraires et honneurs posthumes pour les citoyens romains d’origine italienne en Asie Mineure
Xavier MABILLARD

Les élites de la colonie romaine d’Alexandreia Troas : identités et acculturations sous le Haut Empire
Henri FERNOUX

[Contents]


L’objectif de ce colloque interdisciplinaire, organisé par l’ISTA (UBFC) en octobre 2019, est d’étudier les stratégies et les mécanismes mis en œuvre dans les processus de construction des identités anciennes, individuelles et collectives, en Asie mineure. Les seize contributions s’échelonnent du VIIIe siècle avant J.-C. au IIIe siècle après J.-C. Des philologues, des historiens, des historiens de l’art et des archéologues éclairent de leur réflexion les multiples facettes de la notion d’identité (définitions, représentations et appropriation, expression et matérialité, identités civiques).

The aim of this interdisciplinary symposium, organized by ISTA (UBFC) in October 2019, is to study the strategies and mechanisms implemented in the processes of building ancient identities, individual and collective, in Asia Minor. The sixteen contributions range from the 8th century BC to the 3rd century AD. Philologists, historians, art historians and archaeologists shed light on the many facets of the notion of identity (definitions, representations and appropriation, expression and materiality, civic identities).

El objetivo de este coloquio interdisciplinario, organizado por el ISTA (UBFC) en octubre de 2019, es estudiar las estrategias y los mecanismos aplicados en los procesos de construcción de las identidades antiguas, individuales y colectivas, en Asia Menor. Las dieciséis contribuciones se escalonan desde el siglo VIII a.C. hasta el siglo III d.C. Filólogos, historiadores, historiadores del arte y arqueólogos iluminan con su reflexión las múltiples facetas de la noción de identidad (definiciones, representaciones y apropiación, expresión y materialidad, identidades cívicas).


Descriptif du collectif
  • Auteur : Simone PODESTA
    Les Lyciens qui « viennent de loin, de la Lycie » : la tradition homérique et la création d’une identité lycienne face aux Grecs
    [Résumé]

    L’article explore la question de l’identité hétérogène des Lyciens et l’image que les Grecs avaient de cette population : après avoir dressé un tableau des Lyciens dans l’Iliade homérique, l’article étudie la façon d’utiliser cet héritage par les Lyciens eux-mêmes pendant l’époque classique, hellénistique et romaine.

    Mots-clés : Lycie, Asie Mineure, Historiographie locale, Homère, Cultes locaux.

    Abstract: The article studies the heterogeneous identity of the Lycians and the image that the Greeks had of this population: the article analyzes the description of the Lycians in the Homeric Iliad and examines how the Lycians utilized this portrait during the Classical, Hellenistic and Roman times.

    Keywords: Lycia, Asia Minor, Local historiography, Homer, Local cults.


  • Auteur : Fabrice DELRIEUX
    Être Carien à la fin de l’époque hellénistique. Hellénisation et particularismes locaux dans le sud-ouest de l’Asie Mineure
    [Résumé]

    Ceux que l’on appelle les Cariens à la fin de l’époque hellénistique préservent alors une identité que l’hellénisation progressive de leurs moeurs n’a pas totalement effacée. Tel est ce que suggèrent par exemple la célébration de leur passé glorieux, la persistance au moins orale de leur langue, la bonne réputation de leurs soldats ou bien encore la vitalité de leurs cultes. Dans le même temps, il ne saurait être question de voir dans les Cariens un peuple uni, comme ont pu l’être les Lyciens au même moment, mais plutôt une population, certes consciente d’appartenir à un ethnos, mais éclatée en une multitude de communautés aux statuts variés.

    Mots-clés : Carie, Époque hellénistique, Hellénisation, Langue carienne, Cultes indigènes, Soldat carien.

    Abstract: Those who are called the Carians at the end of the Hellenistic period preserve an identity that the progressive hellenization of their manners has not completely erased. This is suggested, for example, by the celebration of their glorious past, the oral persistence of their language, the good reputation of their soldiers or the vitality of their cults. At the same time, the Carians are not a united people, as the Lycians may have been in the same time, but rather a population, certainly conscious of belonging to an ethnos, but broken up into a multitude communities with different statuses.

    Keywords: Caria, Hellenistic period, Hellenization, Carian language, Indigenous cults, Carian soldier.


  • Auteur : Francesca GAZZANO
    Il popolo della “dolce vita”: stereotipi etnici ed identità dei Lidi nelle fonti greche
    [Résumé]

    Partendo tanto dalla documentazione archeologica, che comprova le strette relazioni culturali intrattenute fra i Lidi e i loro vicini Greci ben oltre la fine dell’età arcaica, quanto dal Lydikos logos di Erodoto, il saggio si propone di indagare nel tempo i principali snodi della rappresentazione dell’identità lidia da parte della tradizione letteraria greca. L’autore prende in esame le principali fonti in merito e si concentra in particolare sul ruolo fondamentale svolto da Ateneo come cover-text sui Lidi, ai fini di mostrare il ruolo determinante svolto dagli autori più tardi nel tratteggiare – grazie a un processo di intenzionale selezione dei dati – un ritratto astorico e totalmente negativo dei Lidi.

    Parole chiave: Lidi, Erodoto, Stereotipi etnici, Frammenti, Ateneo.

    Abstract: Starting from the archaeological evidence, which demonstrates the close cultural relations between the Lydians and their Greek neighbours well beyond the Archaic age, as well as from the Herodotean Lydikos logos, the essay deals with the Greek shifting perception of the Lydian identity during the centuries. The author takes into account the main literary sources in this respect and focuses especially on Athenaeus as a cover-text, to show the pivotal role of later authors in producing – through a careful process of intentional data selection – an un-historical and entirely negative portrait of the Lydians.

    Keywords: Lydians, Herodotus, Ethnic stereotypes, Fragments, Athenaeus.


  • Auteur : Milena ANFOSSO
    Les inscriptions néo-phrygiennes : une revendication d’identité ethnique
    [Résumé]

    La langue joue un rôle clé dans les constructions identitaires ; au cas où elle serait menacée, elle peut se transformer en une arme de résistance contre la culture dominante. Le cas du phrygien du Ier au IIIe siècles après J.-C. par rapport à la langue et à la culture grecques dominantes est un exemple incontournable. Le choix d’écrire des malédictions funéraires en phrygien lie le sens d’appartenance ethnique à la valeur magique de la formule. La fidélité aux cultes ancestraux dans l’ancienne langue maternelle s’avère la seule voie possible pour protéger efficacement les tombeaux des défunts.

    Mots-clés : Phrygie, Bilinguisme, Néo-phrygien, Grec, Malédictions funéraires, Formules, Revendication identitaire, Culture dominante, Groupe ethnique marginalisé, Résistance linguistique.

    Abstract: Language plays a key role in the identity-building process; if threatened, it can turn into a weapon of resistance against the dominant culture. The case of Phrygian from the 1st to the 3rd centuries CE in opposition to the dominant Greek language and culture constitutes an incontrovertible example of it. The choice to write funerary curses in Phrygian connects ethnic self-perception to the magic value of the formulae. Loyalty to the ancestral cults in the ancient mother tongue proves the only way to effectively protect the tombs of the deceased.

    Keywords: Phrygia, Bilingualism, Neo-Phrygian, Greek, Funerary curse formulae, Identity claim, Dominant culture, Marginalized ethnic group, Linguistic resistance.


  • Auteur : Lauriane LOCATELLI
    La construction identitaire en Pisidie : ethnonymes, héros éponyme et parenté mythique
    [Résumé]

    Les ethnonymes jouent un rôle fondamental dans le processus de construction identitaire d’un groupe ethnique. Nous allons analyser les différents ethnonymes attestés par les sources anciennes pour désigner les habitants de la Pisidie, à savoir les Pisidiens, les Solymes, les Milyens, dans le but de comprendre leur relation réciproque. Nous allons étudier le rôle du héros éponyme pisidien Solymos qui fait son apparition dans les sources littéraires, numismatiques et épigraphiques. Ensuite, nous évaluerons l’importance des parentés mythiques dans la construction identitaire des cités de l’Asie Mineure. Dans le contexte pisidien, la ville de Selgé, considérée de descendance lacédémonienne, va constituer un exemple incontournable.

    Mots-clés : Pisidie, Ethnonymes, Pisidiens, Solymes, Milyens, Solymos, Héros éponyme, Parentés mythiques, Selgé.

    Abstract: Ethnonyms play a fundamental role in the identity construction process of an ethnic group. In this paper, we will analyze the different ethnonyms attested by ancient sources to designate the inhabitants of Pisidia, namely the Pisidians, the Solymes, and the Milyans, in order to understand their reciprocal relationship. Then, we will study the role of the Pisidian eponymous hero Solymos, who makes his appearance in literary, numismatic, and epigraphic sources. Finally, we will assess the importance of mythical kinship in the identity construction of the cities in Asia Minor. More specifically, for the Pisidian context, the town of Selge, considered to be of Lacedaemonian heritage, will prove a crucial example.

    Keywords: Pisidia, Ethnonyms, Pisidians, Solymes, Milyens, Solymos, Eponymous hero, Mythological kinship, Selge.


  • Auteur : Jan TAVERNIER
    Une identité perse en Anatolie occidentale : quelques réflexions
    [Résumé]

    Quand l’Anatolie fut conquise par les Achéménides, les conquéreurs n’installèrent pas un contrôle total de la région. Au contraire, ils sélectionnèrent quelques centres de pouvoir achéménide, comme Xanthos et Sardes. Ceci implique qu’une présence d’une identité perse n’était pas très grande en Anatolie. Toutefois, il demeure intéressant de mener une étude vers une telle identité. Cet article a l’intention de présenter un cas d’étude, plus spécifiquement des monuments funéraires et de l’art funéraire de l’Anatolie occidentale achéménide et de voir si ces aspects montrent une identité perse.

    Mots-clés : Anatolie achéménide, Identité perse, Art funéraire, Tombes, Lycie, Phrygie, Lydie.

    Abstract: When Anatolia fell in Achaemenid’s hands, the conquerors did not install a strict political and military control of Anatolia. Instead, they selected some centres of Persian power, like Xanthos or Sardis. This implies that the Persian footprint was not that big in Anatolia. Nevertheless, it remains interesting to conduct a study of Persian identity in Anatolia. This article presents a study of Persian identity in funerary monuments and funerary art in Western Anatolians in the Achaemenid period (6th-4th centuries BCE).

    Keywords: Achaemenid Anatolia, Persian identity, Funerary art, Tombs, Lycia, Phrygia, Lydia.


  • Auteur : Stéphane LEBRETON
    « Ô Méandre Sauveur, sois-nous secourable ». La place des fleuves dans le processus de constructions identitaires des communautés anatoliennes
    [Résumé]

    La péninsule anatolienne est riche de nombreux cours d’eau. La présence de la rivière est une réalité du territoire de bon nombre de cités. De fait, cet élément du paysage, si familier, a pu jouer un rôle important dans un processus de construction identitaire de communautés civiques. Nous souhaitons dans cet article étudier la façon dont les cités ont pu s’approprier l’image de ces cours d’eau de manière à ancrer ou à faire évoluer la singularité d’une identité. Dans quelques cas, nous chercherons à analyser les implications de ces appropriations.

    Mots-clés : Asie Mineure, Rivière, Cours d’eau, Fleuve, Monnaie, Paysage, Territoire, Hydronyme, Anthroponyme, Toponyme.

    Abstract: Many rivers cross Asia Minor. The presence of the river is a reality of the territory of many cities. In fact, this familiar element of the landscape may have played an important role in the process of building civic identity. In this article, we want to study how cities have appropriated themselves the image of these waterways to shape an identity. In some cases, we will analyze implications of these appropriations.

    Keywords: Asia Minor, River, Waterway, Landscape, Territory, Coin, Hydronym, Anthroponym, Toponym.


  • Auteur : Giusto TRAINA
    Strabo and the Caucasian Albanians: some Preliminary Remarks
    [Résumé]

    There is no real comprehensive commentary to Strabo’s account on Caucasian Albania (Strabo, XI, 4, 502-503C). This paper will consider the most important pieces of information provided by the Geography, focusing on the sources, the strategic continuum formed by the Albanians and the Iberians, and the textual problem in Strabo, XI, 4, 6, 503C, concerning the Albanian kings.

    Keywords: Strabo, Ancient geography, Greek literature, Caucasian Albania, Caucasus.

    Résumé : Il n’y a pas de véritable commentaire complet du récit de Strabon sur l’Albanie du Caucase (Strabon, XI, 4, 502-503C). Cet article examinera les principales informations fournies par la Géographie, en se concentrant sur les sources, le continuum stratégique formé par les Albanais et les Ibères, et le problème textuel de Strabon, XI, 4, 6, 503C, concernant les rois de l’Albanie du Caucase.

    Mots-clés : Strabon, Géographie ancienne, Littérature grecque, Albanie du Caucase, Caucase.


  • Auteur : Gilles COURTIEU
    Le don de Mithra. L’identité religieuse de Mithridate VI Eupatôr
    [Résumé]

    L’identité religieuse de Mithridate VI a toujours été soit ignorée, soit minorée, soit modifiée. Il est resté pour beaucoup de chercheurs un simple païen ou un individu syncrétique. Son adhésion à la doctrine mazdéenne est pourtant claire dès qu’il reçoit son nom et elle est renforcée par son éducation que de nombreuses légendes ont mis en valeur. En fait, tout son règne est ponctué d’indices de son appartenance à ce système, depuis des actions rituelles jusqu’à des attitudes générales. C’est ce que prouve le recours aux textes mazdéens, notamment l’Avesta, base de compréhension de ce célèbre personnage historique.

    Mots-clés : Mithridate Eupator, Royaume pontique, Zarathoustra, Mazdéisme, Avesta, Mithra.

    Abstract: Mithridates’ religious identity was always either ignored, or reduced or modified. For many scholars, he is still a common pagan or a syncretic individual. His adherence to Mazdaean doctrine is still obvious as soon as he received his own name and this inclination was reinforced by his education which numerous legends highlighted. His whole reign actually is full of evidence of his religious belonging, from ritual acts to some more global behaviour. This is shown by Mazdean texts, mainly the Avesta, which remains a basis to understand this famous historical figure.

    Keywords: Mithridates Eupator, Pontic Kingdom, Zarathustra, Mazdeism, Avesta, Mithra.


  • Auteur : Émilie PIGUET
    Ælius Aristide, dévot excentrique ou produit de son époque ? Écriture de soi et constructions identitaires dans les Discours sacrés
    [Résumé]

    Depuis G. Misch (Geschichte der Autobiographie, 1931), il a été admis que les Discours sacrés du sophiste mysien Aelius Aristide, rédigés au iie siècle de notre ère, peuvent être considérés comme une des premières formes de récit autobiographique, mais dont la vocation initiale est arétalogique. Aussi, il conviendra de mettre en lumière, à l’intérieur d’un écrit tout entier dédié à la gloire d’Asclépios, la part de discours identitaire et les manifestations de l’écriture de soi. Nous nous interrogerons d’abord sur le degré de singularité des Discours sacrés et par suite de leur auteur : sont-ils l’oeuvre d’un excentrique souffrant au surplus de troubles psychologiques, comme l’historiographie l’a souvent et longtemps prétendu, ou d’un sophiste malade en phase avec son époque ? Nous montrerons ensuite que l’identité multiforme du rhéteur, qu’on découvre en filigrane dans le texte, repose sur l’imbrication de trois éléments : la religion, le corps et le logos définis, dans le monde aristidéen, de manière plus ou moins singulière en regard de ce que l’on sait des codes culturels de son époque, et plus particulièrement du culte asclépieien.

    Mots-clés : Aelius Aristide, Disours sacrés, Écriture de soi, Autobiographie, Identité, Asclépios, Corps, Rhétorique, Asclépieion de Pergame.

    Absract: Ever since G. Misch’s work (Geschichte der Autobiographie, 1931), it has been admitted that the Hieroi Logoi of the Mysian sophist, Aelius Aristides, written in the 2nd century AD, can be seen as one of the first forms of autobiographical narrative, but whose initial vocation is aretalogical. Thus, it will be necessary to highlight, in a text dedicated to the glory of Asklepios, the part of identity discourse and the manifestations of self-writing. We will first wonder about the degree of singularity of the Hieroi Logoi and, consequently, of their author: moreover, are they the work of an eccentric individual suffering with psychological disorders, as historiography has often and long claimed, or that of a sick sophist in phase with his time? We will then show that the multifaceted identity of the rhetor, which one discovers between the lines of the text, relies on the interweaving of three elements: religion, body and logos defined, in the Aristidian world, in a more or less singular way compared to what we know about the cultural codes of his time, and more especially of the Asklepian cult.

    Keywords: Aelius Aristides, Hieroi Logoi, Self-writing, Autobiography, Identity, Asklepios, Body, Rhetoric, Asklepieion of Pergamum.


  • Auteur : Nicole BELAYCHE
    « Toutes derrière et elle devant ». Les figures impériales dans le « panthéon » d’Éphèse
    [Résumé]

    L’article interroge la définition de l’identité éphésienne au travers de son panthéon dans un contexte de forte présence du pouvoir impérial. De précieuses études ont déjà abordé la place des figures impériales divinisées dans le paysage urbain, mais on n’a guère examiné le réseau divin local dans lequel elles se sont insérées aux ier-iiie siècles. Les figures impériales, divinisées ou non, ont été inscrites dans le panthéon civique, mais sans en troubler la hiérarchie traditionnelle dominée par l’Artémis Ephesia ni y recevoir une position privilégiée. Loin de signifier un affaiblissement de l’identité ancestrale, ni d’obliger à sa redéfinition, cette incorporationa au contraire servi de faire-valoir à la gloire de la tradition grecque locale.

    Mots-clés : Éphèse, Artémis éphésienne, Divinités civiques, Culte impérial, Influence de Rome, Caius Vibius Salutaris.

    Abstract: This paper investigates the expression of local Ephesian identity throughout its pantheon in the context of a strong presence of imperial power. Drawing from the helpful studies that have set the place of the divinized Roman authorities within the urban landscape, it examines the local divine network and its order. It argues that imperial figures, whether divinized or not, entered into the civic pantheon indeed, yet without either modifying its hierarchy topped by Artemis Ephesia, or reaching a privileged position. Their incorporation did not mark a weakening of ancestral identity, nor necessitate any redefinition; on the contrary it has served as a foil for the glory of the local, Greek tradition.

    Keywords: Ephesus, Ephesian Artemis, Civic deities, Imperial cult, Impact of Rome, Caius Vibius Salutaris.


  • Auteur : Guy LABARRE
    Théoi Pisidikoi et Théa Pisidikè : culte, territoire et identité
    [Résumé]

    Dans l’état actuel des connaissances, quinze inscriptions sur des pierres funéraires mentionnent des Dieux Pisidiques qui menacent de leur colère ceux qui s’en prendraient au monument sépulcral. Des monnaies de Kibyra font également connaître une Déesse Pisidique. Après avoir rassemblé les témoignages et présenté les différentes hypothèses concernant l’identité de ces divinités, l’étude des lieux de découverte montre qu’ils se concentrent tous dans la plaine d’Acıpayam, à l’est du Boz Dağ, et principalement à Kibyra, cité voisine. Un paradoxe est relevé : pourquoi cette concentration locale des témoignages, alors que les noms des divinités évoquent un ethnique significatif d’une identité régionale ? S’agit-il d’un culte autrefois répandu en Pisidie, dont quelques éléments résiduels seraient fortuitement conservés ? L’article démontre qu’il ne s’agit pas d’un héritage et interroge les liens que ce culte aurait pu entretenir avec le peuplement pisidien et le territoire sur lequel il se trouvait, la Pisidie. En fait, ces témoignages sont le fruit d’une création identitaire d’époque hellénistique et romaine dans une zone de confins au contact avec la Carie.

    Mots-clés : Peuplement, Territoire, Culte, Identité, Dieux Pisidiques, Déesse Pisidique, Pisidie, Pisidiens.

    Abstract: In the current state of knowledge, fifteen inscriptions on funerary stones mention Pisidic Gods threatening angrily those who would attack the sepulchral monument. Kibyra coins also reveal a Pisidic Goddess. After gathering the testimonies and presenting the various hypotheses concerning the identity of these deities, the study of the places of discovery shows that they are all concentrated in the plain of Acıpayam, east of Boz Dağ, and mainly in Kibyra, a neighboring city. A paradox is to be noted: why this local concentration of testimonies, while the names of divinities evoke a significant ethnic of a regional identity? Is it a cult once prevalent in Pisidia, some residual elements of which would have been fortuitously preserved? The article shows that it is not an inheritance. The question of links that this cult could have maintained with the Pisidians and the territory on which they were, Pisidia, is raised. In fact, these testimonies are the result of an identity creation of Hellenistic and Roman times in a zone of borders in contact with the Caria.

    Keywords: People, Territory, Cult, Identity, Pisidic Gods, Pisidic Goddess, Pisidia, Pisidians.


  • Auteur : Sophie MONTEL
    L’affichage des identités individuelles et collectives dans les sanctuaires d’Asie Mineure à travers l’étude des statues
    [Résumé]

    L’article explore la question de l’affichage des identités individuelles et collectives dans les sanctuaires d’Asie Mineure, en s’appuyant sur la présentation des statues isolées ou des groupes statuaires. Il montre la pertinence de l’étude des statues et de leurs dispositifs dans les questionnements sur les constructions identitaires.

    Mots-clés : Sculpture, Statue, Identité, Sanctuaire, Asie Mineure.

    Abstract: The article explores the issue of the display of individual and collective identities in the ancient shrines in Asia Minor, based on the display of isolated statues or groups of statues. It shows the relevance of the study of statues and their settings in the questioning of identity constructions.

    Keywords: Sculpture, Statue, Identity, Shrine, Asia Minor.


  • Auteur : Ergün LAFLI
    Identity of the Jewish Community in Roman Aeolis: Remarks on two Inscriptions from Izmir in Western Turkey
    [Résumé]

    In this short paper comments on two Jewish inscriptions from the area of Cyme and Phocaea in southern Aeolis (northern Izmir in Turkey) are presented. It is argued that an inscription published by Hasan Malay in 2007, recording the purchase of probably a heroon with sarcophagi by a Jewish “citizen of Cyme” (a Kymaios) from another citizen of Cyme, can be effectively used in the discussion on the civic allegiance of Tation, a woman bestowed with honours by a Jewish community for a generous donation (Inscriptiones iudaicae orientis, II, 36). Based on an imprecise description of the findspot, Tation and the Jews honouring her have been often associated with the city of Phocaea, and their possible links to Cyme, although sometimes mentioned, never received proper attention. A closer examination of the description of the findspot of Inscriptiones iudaicae orientis, II, 36 and the new evidence for the lively activity of Jews describing themselves as citizens of Cyme, make it, however, much more likely that the beneficiaries of Tation’s donation were the Jews of Cyme, and that she herself resided there. Furthermore, the actual findspot of this inscription from southern Aeolis is discussed, as it is noted in the inventory book of the Archaeological Museum of Izmir as Maltepe or Panaztepe. This, in turn, has implications for the localisation of the site of the chorion of allipatrai which is mentioned in the inscription. Also some further remarks on the presumed date of the text are made. At the end of the paper some further Jewish and Christian epigraphic and iconographic symbols from western Asia Minor are presented in an appendix.

    Keywords: Jews, Jewish communities, Jewish diaspora, Fourth century A.D., Roman period, Late Roman period, Tation, Kallipatrai, Panaztepe, Cyme, Phocaea, Aeolis, Izmir, Altıntaş, Kütahya, Phrygia, Ödemiş, Western Anatolia, Tombstones, Sarcophagus, Heroon, Myriads of denarii, Synagogue, Menorah.

    Résumé : Dans cet article, je propose des commentaires concernant deux inscriptions juives de la région de Cymé et Phocée dans le sud de l’Éolide (nord d’Izmir en Turquie). Il est soutenu qu’une inscription publiée par Hasan Malay en 2007, enregistrant l’achat probablement d’un hérôon avec des sarcophages par un citoyen juif de Cymé (Kymaios) d’un autre citoyen de Cymé, peut être utilisée efficacement dans la discussion sur l’allégeance civique de Tation, une femme récompensée par une communauté juive pour un don généreux (Inscriptiones iudaicae orientis, II, 36). Sur la base d’une description imprécise de la zone de découverte, Tation et les Juifs qui l’honorent ont souvent été associés à la ville de Phocée, et leurs liens possibles avec Cymé, bien que parfois mentionnés, n’ont jamais reçu l’attention voulue. Un examen plus approfondi de la description de la zone de découverte d’Inscriptiones iudaicae orientis, II, 36 et des nouvelles preuves de l’activité des Juifs se décrivant comme citoyens de Cymé, rendent cependant beaucoup plus probable que les bénéficiaires du don de Tation aient été les Juifs de Cymé et qu’elle y résidait elle-même. En outre, la découverte réelle de cette inscription du sud de l’Éolide est discutée, car elle est présentée dans l’inventaire du musée archéologique d’Izmir comme Maltepe ou Panaztepe. Ceci induit aussi des implications concernant la localisation du site du chorion de Kallipatrai, mentionné dans l’inscription. Quelques remarques supplémentaires sur la date présumée du texte sont également proposées. À la fin de l’article, d’autres symboles épigraphiques et iconographiques juifs et chrétiens de l’Asie Mineure occidentale sont présenté en annexe.

    Mots-clés : Juifs, Communautés juives, diaspora juive, IVe siècle après J.-C., Période romaine, Période romaine tardive, Tation, Kallipatrai, Panaztepe, Cymé, Phocée, Éolide, Izmir, Altıntaş, Kütahya, Phrygie, Ödemiş, Anatolie occidentale, Pierres tombales, Sarcophage, Héroôn, Myriades de deniers, Synagogue, Menora.


  • Auteur : Xavier MABILLARD
    Honneurs funéraires et honneurs posthumes pour les citoyens romains d’origine italienne en Asie Mineure
    [Résumé]

    La présente contribution a pour objectif d’examiner, par l’étude des honneurs funéraires et posthumes qui leur furent accordés par leur cité d’établissement, l’intégration de nouveaux venus d’origine italienne dans la vie sociale et politique des cités grecques d’Asie Mineure. Les quelques cas connus par la documentation épigraphique, moins nombreux que les honneurs décernés de leur vivant, rendent compte de la volonté des cités d’appliquer les mêmes marques de reconnaissance à ses bienfaiteurs, qu’ils soient d’origine étrangère ou non. Des différences, en particulier dans le formulaire et dans le vocabulaire, sont toutefois observables.

    Mots-clés : Honneurs funéraires, Honneurs posthumes, Asie Mineure, Vocabulaire de l’évergétisme, Formulaire épigraphique.

    Abstract: This contribution aims to investigate, through the study of the funeral and posthumous honours granted by the city they settled in, the social and political integration of newcomers of Italian origin into Greek cities of Asia Minor. The few cases known from the epigraphic documentation, less numerous than the honours awarded during their lifetime, reflect the desire to apply the same marks of gratitude towards benefactors of the city, whether of foreign origin or not. Differences, especially in epigraphic formulae and vocabulary, are however noticeable.

    Keywords: Funerary honours, Posthumous honours, Asia Minor, Euergetism vocabulary, Epigraphic formular.


  • Auteur : Henri FERNOUX
    Les élites de la colonie romaine d’Alexandreia Troas : identités et acculturations sous le Haut Empire
    [Résumé]

    La création de la colonie d’Alexandreia Troas par Auguste en lieu et place de l’ancienne communauté civique grecque s’est traduite par une rupture institutionnelle. La société n’a pas connu de rupture aussi nette. Au contraire, ses traits identitaires romains se sont amalgamés aux traditions grecques préexistantes. La comparaison d’Alexandreia avec les colonies voisines d’Apamée et de Parion permet de souligner combien chaque communauté coloniale, loin de constituer un « îlot de romanité », s’imprègne des influences locales et évolue selon des modalités particulières.

    Mots-clés : Alexandreia Troas, Parion, Apamée, Colonies romaines, Institutions, Cultes.

    Abstract: The creation of the colony of Alexandreia Troas by Augustus in place of the former Greek civic community resulted in an institutional rupture. The society has not experienced such a clear break. On the contrary, his Roman identities have merged with pre-existing Greek traditions. Alexandreia’s comparison with the neighbouring colonies of Apameia and Parion shows how far each colonial community, far from constituting a “Romanite island”, is imbued with local influences and evolves according to particular modalities.

    Keywords: Alexandreia Troas, Parion, Apameia, Roman Colonies, Institutions, Cults.