ISTA


retour

Dialogues d'histoire ancienne 47/1
Auteur : COLLECTIF
Lieu d'édition : Besançon
Année de parution : 2021
Nombre de pages : 450p.
ISBN : 9782848678573
Format : 16*22


[Sommaire]
DOSSIER : ENTRE VIOLENCE ET ANOMIE DANS LE MONDE ANTIQUE 3/3

Entre violence et anomie dans le monde antique III : violence, ordre social et sociétés segmentaires
Panagiotis DOUKELLLIS
La violence et les associations privées dans l’Antiquité gréco-romaine
Ilias ARNAOUTOGLOU
Violence and the Ascent to the Extraordinary: a Rural Community’s Petition to the Emperor Gordian III
Panagiotis DOUKELLLIS


Les catoèques dans l’Égypte de Cléopâtre VII : quel rôle jouent-ils dans la vie militaire, économique et sociale à la fin du royaume lagide ?
Silvia BUSSI
Notes on the Conceptualization of Poliorcetics in Archaic and Classical Greek Literature
Fernando ECHEVERRÍA REY
La dicotomía ciudadano/esclavo y el comportamiento de los aporoi en las guerras serviles tardorrepublicanas: contradicción entre ideología dominante y praxis popular
Fernando MARTIN PIANTANIDA
Nourris au sein de Roma. De la condition des porteurs des cognomina Threptus et Trophimus sous le Haut Empire
Gaëlle PERROT
De quoi parle-t-on quand on parle d’esclavage volontaire à Rome ?
Francesca REDUZZI MEROLA
L’évolution urbaine d’Althiburos, de la période numide à l’époque impériale romaine
Walid BEN AKACHA


Chronique des travaux en Égypte. Chronique 2021
Le voyage en Égypte de l’architecte nancéen Émile André et son travail à Kom Ombo (septembre 1896-avril 1897)
Aurélie TERRIER

Paysages et cadastres de l’Antiquité. Chronique 2021
I- Archéologie des territoires et occupation du sol
Corinne SANCHEZ, Patrick ANDERSCH GOODFELLOW
II- Aménagement du territoire et logiques spatiales
Monique CLAVEL-LEVEQUE
III- Les structures paysagères du Maghreb
Jean PEYRAS
IV- Paysages culturels, patrimoine paysager et valorisation
Monique CLAVEL-LEVEQUE

Les concepts en sciences de l’Antiquité : mode d’emploi. Chronique 2021 – Cartographier l’Asie
I- Introduction : Qu’est-ce qu’une carte ? Qu’est-ce que l’Asie ? Brève histoire de la cartographie d’Asie
Anca DAN
II- Les frontières en Asie centrale dans l’Antiquité : géographie historique de la Sogdiane d’Alexandre le Grand à Claude Ptolémée
Claude RAPIN
III- Anthony Jenkinson et sa révision des schémas cartographiques de l’Asie centrale au XVIe siècle
Svetlana GORSHENINA

Actualités


[Contents]

La revue s’adresse à un public averti dans le domaine des sciences de l’Antiquité. Revue semestrielle internationale plurilingue, elle est composée d’articles, de chroniques, comptes rendus, notes de lecture, et édite des suppléments thématiques.

The journal is aimed at an informed public in the field of classical studies. This biannual international multilingual journal includes scholarly articles, chronicles, book reviews, brief notes, abstracts, and keywords. It issues two or three yearly supplements.

La revista está dirigida a un público informado en el campo de las ciencias de la antigüedad. Esta revista bianual internacional multilingüe está compuesta de artículos, columnas, informes, notas de lectura y edita suplementos temáticos.


Descriptif du collectif
  • Auteur : Ilias ARNAOUTOGLOU
    La violence et les associations privées dans l'Antiquité gréco-romaine
    [Résumé]

    Dans cette brève contribution, je voudrais présenter quelques réflexions sur la relation de la violence/coercition avec le phénomène associatif et mettre l’accent sur des références, implicites ou explicites, à des situations de violence à l’intérieur des associations mêmes ou à dees conditions favorisant des situations semblables. Cette relation se développe sur trois pistes : 1) rapports entre polis, royaume ou empire et associations privées, 2) rapports entre associations et leurs membres, et 3) rapports entre les membres de la même association ou entre membres et non-membres. Dans tous ces cas, la violence constitue une menace existentielle pour la survivance et, surtout, la prospérité des associations privées ; ces dernières emploient donc tous les moyens disponibles (disciplinaires, pénaux, symboliques) pour la contrôler et la supprimer.

    Mots-clés : Violence (physique, verbale, symbolique), Coercition, Associations privées, Athènes, Éphèse, Alexandrie, Textes normatifs, Concorde (homonoia), Calomnies, Insultes, Eukosmia.

    Abstract: This contribution focuses on the relation between violence/coercion and il fenomeno associativo and in particular on the references, explicit or implicit, to violent incidents in associative life or to conditions favoring similar developments. This relation extends in three different areas: 1) in the relations between, on the one hand polis, kingdom or empire, and on the other private associations, 2) in the interaction between associations and their membership, and 3) in the relations between members of the same association or between members and non-members. In all the above cases, violence is a menace that threatens the existence and the prosperity of the association; therefore, the latter employs all available means (disciplinary, penal, symbolic) to control and suppress it.

    Keywords: Violence (Physical, Verbal, Symbolic), Coercion, Private Associations, Athens, Ephesos, Alexandria, Normative Texts, Concord (Homonoia), Calomny, Insults, Eukosmia.


  • Auteur : Panagiotis N. DOUKELLIS
    Violence and the Ascent to the Extraordinary: a Rural Community’s Petition to the Emperor Gordian III
    [Résumé]

    The starting point of this article resides on Martin Zimmermann’s idea that “representations of violence are not intended to depict a cruel reality, but to advance political, ethical or moral and religious aims by arousing disgust and horror. […] They all deal with the disruption of order and ultimately serve the purpose of building consensus about the foundational principles of societal existence”. The idea finds its application in the case of the violent and inappropriate behaviors of soldiers and other imperial officials towards the peasants of the Skaptopara kome in the province of Thrace, at the beginning of the 3rd century AD. The villagers react and denounce these behaviors to the provincial governor, and they address a petition to the emperor himself (Gordian III). The article does not aim at analyzing the related violent behaviors: after a brief presentation of the legal and social status of this rural community, it raises questions concerning the raison d’être of this monumental inscription which recounts the facts, the appeal process, the emperor’s response. It seems that the petition to the emperor is much more related to forging the collective identity of the kometai, of the peasants themselves.

    Keywords: Violence, Gordian III, Roman Thrace, Skaptopara, Kome, Rural Community, Incolae, Construction of Collective Identities.

    Résumé : Le point de départ de cette contribution repose sur l’idée de Martin Zimmermann selon laquelle « les représentations de la violence ne visent pas à dépeindre une réalité cruelle, mais à promouvoir des objectifs politiques, éthiques ou moraux et religieux en suscitant le dégoût et l’horreur. […] Elles mettent en exergue la perturbation de l’ordre et, en fin de compte, servent à établir un consensus sur les principes fondamentaux de l’existence sociétale ». Cette idée trouve son application au cas des comportements violents et inappropriés des soldats et d’autres fonctionnaires impériaux à l’égard des paysans de la kome de Skaptopara dans la province de Thrace, au début du IIIe siècle après J.-C. Les villageois réagissent et dénoncent ces comportements au gouverneur provincial et adressent une pétition à l’empereur lui-même (Gordien III). L’article ne vise pas à analyser les comportements violents connexes : après une brève présentation du statut juridique et social de cette communauté rurale, il soulève des questions quant à la raison d’être de cette inscription monumentale qui raconte les événements, le processus d’appel, la réponse de l’empereur. Il semble que la pétition à l’empereur vise surtout à forger l’identité collective du kometai, des paysans eux-mêmes.

    Mots-clés : Violence, Gordien III, Thrace romaine, Skaptopara, Kome, Communauté rurale, Incolae, Construction identitaire.


  • Auteur : Silvia BUSSI
    Les catoèques dans l’Égypte de Cléopâtre VII : quel rôle jouent-ils dans la vie militaire, économique et sociale à la fin du royaume lagide ?
    [Résumé]

    er siècle avant J.-C. sera conduite pour affronter le problème de l’éventuelle « démilitarisation » des clérouques à la fine de la domination lagide. Cela dans le cadre du problème majeur de la nature de l’armée lagide sous Cléopâtre VII : y a-t-il encore une armée ptolémaïque, ou s’agit-il plutôt d’une armée soutenue par les Romains ?

    Mots-clés : Machimoi, Cavaliers catoeques, Armée, Clérouchies, Klèros, Propriété privée, Héritage, Gentlement-farmers, Gymnase, Fisc, Impôts extraordinaires, Cléopâtre VII.

    Abstract: The aim of this article is to explore the nature of the Ptolemaic cleruchic system, in its legal, social, and economic evolution, with a focus on the first century BC. The military nature of this institution, the influences exerted by the Egyptian and Persian developments, as well as by the original Athenian model, will be examined. The main interest will be centered on the problem of the supposed “demilitarization” of the cleruchs at the end of the Ptolemaic period, in the context of the nature and autonomy of the Egyptian army under Cleopatra VII.

    Keywords: Machimoi, Cavaliers, Cleruchs, Ptolemaic Army, Kleros, Private Household, Heritability, Gentlemen Farmers, Gymnasium, Taxes, Fisc, Cleoapatra VII.


  • Auteur : Fernando ECHEVERRÍA REY
    Notes on the Conceptualization of Poliorcetics in Archaic and Classical Greek Literature
    [Résumé]

    The study of vocabulary can potentially improve our understanding of the diverse practices and operations carried out by the ancient Greeks to attack and occupy enemy settlements. This paper surveys the relevant literary sources of the Archaic and Classical periods to reconstruct how the ancient Greeks themselves conceptualized those practices, through which terms and expressions and according to which ideas and concepts. It will be argued that the Greek approach to poliorcetics was much broader than the modern idea of “siege” seems to entail and that it was ultimately connected to their notion and experience of land warfare in general.

    Keywords: Poliorcetics, Sieges, Vocabulary, Greek Warfare, Literary Sources.

    Résumé : L’étude du vocabulaire peut améliorer notre compréhension des pratiques et opérations conduites par les Grecs de l’Antiquité pour attaquer et occuper les positions ennemies. La présente contribution examine les sources littéraires pertinentes des périodes archaïques et classiques afin de reconstituer la manière dont les Grecs de l’Antiquité conceptualisaient eux-mêmes ces pratiques, dans quels termes et quelles formulations et selon quelles idées et quels concepts. L’idée ici avancée est que l’approche grecque de la poliorcétique était beaucoup plus large que la notion moderne de siège ne semble l’impliquer et qu’elle était en définitive liée à leur conception et à leur expérience de la guerre terrestre en général.

    Mots-clés : Poliorcétique, Sièges, Vocabulaire, Guerre dans la Grèce antique, Sources littéraires.


  • Auteur : Fernando Martin PIANTANIDA
    La dicotomía ciudadano/esclavo y el comportamiento de los aporoi en las guerras serviles tardorrepublicanas: contradicción entre ideología dominante y praxis popular
    [Résumé]

    El propósito del presente trabajo es explicar por qué la participación de hombres libres en las guerras serviles conforma un problema historiográfico y proporcionar un marco conveniente en el cual desarrollar su estudio. Con este fin, rastreamos los principales trazos de una representación ideológica que tuvo una significativa importancia en el pensamiento de los antiguos griegos y romanos de la época clásica: la antinomia esclavitud/libertad. Según este imaginario, los esclavos-mercancía eran unos extranjeros, los “otros” frente a los cuales todos los ciudadanos (tanto los ricos propietarios de esclavos como los pobres artesanos y campesinos) se definían a sí mismos como una unidad. El contraste entre el esclavo y el ciudadano permitía matizar desde un punto de vista ideológico las relaciones de explotación y las diferencias de riqueza entre los ciudadanos, tendiendo a suprimir el conflicto social entre ellos. Argumentamos que es en función de esta ideología de clasificación social binaria que se logra comprender cabalmente el carácter problemático y contradictorio del comportamiento de los pobres libres (aporoi) en las guerras serviles, quienes soslayaron esa dicotomía.

    Palabras claves: Dicotomía ciudadano/esclavo, Guerras serviles, Comportamiento, aporoi, Contradicción, Ideología dominante, Praxis popular, Omisión.

    Résumé : Le but de cet article est d’expliquer pourquoi la participation des hommes libres aux guerres serviles constitue un problème historiographique et de fournir un cadre propice pour développer son étude. À cette fin, nous retraçons les principales caractéristiques d’une représentation idéologique qui avait une importance significative dans la pensée des anciens Grecs et Romains de l’époque classique : l’antinomie esclavage/liberté. Selon cet imaginaire, les esclaves marchands étaient des étrangers, les « autres » contre lesquels tous les citoyens (aussi bien les riches propriétaires d’esclaves que les pauvres artisans et paysans) se définissaient en unité. Le contraste entre l’esclave et le citoyen a permis de nuancer, d’un point de vue idéologique, les relations d’exploitation et les différences de richesse entre les citoyens, tendant à supprimer le conflit social entre eux. Nous soutenons que c’est en fonction de cette idéologie de classification sociale binaire qu’il est possible de comprendre pleinement la nature problématique et contradictoire du comportement des pauvres libres () dans les guerres serviles, qui ont évité cette dichotomie.

    Mots-clés : Dichotomie citoyen/esclave, Guerres serviles, Comportement, aporoi, Contradiction, Idéologie dominante, Praxis populaire, Omission.

    Abstract: The aim of this paper is to explain why the participation of freemen in servile wars is a historiographical problem and to provide a convenient framework in which to develop their study. To this end, we trace the main features of an ideological representation that had a significant importance in the thinking of the ancient Greeks and Romans: the antinomy slavery/freedom. According to this conceptual framework, the chattel-slaves, defined as things, were represented as foreigners. The slaves served as the “Others” against which all citizens, from the rich slave owners to the poor artisans and peasants, defined themselves as a unity. The contrast between the slave and the citizen made it possible to shade, from an ideological point of view, the relations of exploitation and the differences of wealth between the citizens. This tended to suppress the social conflict between them. We argue that it is in terms of this ideology of binary social classification that it is possible to fully understand the problematic and contradictory character of the behavior of the free poor (aporoi) in servile wars, who ignored this dichotomy.

    Keywords: Citizen/Slave Dichotomy, Servile Wars, Behavior, Aporoi, Contradiction, Dominant Ideology, Popular Praxis, Omission.


  • Auteur : Gaëlle PERROT
    Nourris au sein de Roma. De la condition des porteurs des cognomina Threptus et Trophimus sous le Haut Empire
    [Résumé]

    Cet article propose de faire la lumière sur la condition des individus porteurs des surnoms Threptus et Trophimus sous le Haut Empire. Importés des substantifs grecs θρεπτος et τρόφιμος, les deux cognomina résultent d’une translittération dans la langue latine à l’origine d’une double évolution à la fois formelle et sémantique. Ils furent appréciés pendant près de trois siècles par les villes des rives de Méditerranée occidentale pour nommer, par antonomase inversée, une catégorie endogène de la parenté nourricière que le terme d’alumnus ne parvenait pas à désigner strictement.

    Mots-clés : Parenté, Fosterage, Parenté nourricière, Threptus, Trophimus, Alumnus, Épigraphie, Littérature, Transferts culturels.

    Abstract: This article aims to enlighten on the situation of people who bore the nicknames Threptus and Trophimus under the Principate. Imported from the Greek nouns θρεπτος and τρόφιμος, the two cognomina arise from a Latin transliteration that results in a double conversion both formally and semantically. They were valued for about three hundred years by Western Mediterranean cities as antonomasia to name a specific range of fosterage that the word alumnus could not properly convey.

    Keywords: Kinship, Fosterage, Threptus, Trophimus, Alumnus, Epigraphy, Literature, Cultural Transfers.


  • Auteur : Francesca REDUZZI MEROLA
    De quoi parle-t-on quand on parle d’esclavage volontaire à Rome ?
    [Résumé]

    Longtemps nié, le fait qu’un homme libre puisse chercher à devenir esclave a véritablement commencé à intéresser les juristes et les historiens romanistes à la suite de la publication de l’article de Paul Veyne et Jacques Ramin. Pourquoi chercher à devenir esclave quand on est libre ? Comment ce passage de la liberté à la servitude s’effectue-t-il ? Comment les juristes antiques et les modernes apprécient-ils ce changement de statut a priori dégradant ? L’auteur s’emploie dans ce texte à dresser le tableau des hypothèses en cours et à proposer de nouvelles pistes de compréhension d’un phénomène dont la nature et l’ampleur méritent un nouveau regard.

    Mots-clés : Esclavage volontaire, Droit, Juristes romains, Historiographie.

    Abstract: The long-denied fact that a free-born man might seek to become a slave really began to be of interest to legal scholars and Roman historians following the publication of the paper by Paul Veyne and Jacques Ramin. Why would one want to become a slave while one is free? How does this passage from freedom to slavery take place? How have ancient and modern legal scholars accounted for this presumably degrading change of status? The author of the present paper surveys current hypotheses and suggests new avenues to understand a phenomenon the nature and magnitude of which justify a new approach.

    Keywords: Voluntary Slavery, Law, Roman Legal Scholars, Historiography.


  • Auteur : Walid BEN AKACHA
    L’évolution urbaine d’Althiburos, de la période numide à l’époque impériale romaine
    [Résumé]

    La multiplication des recherches archéologiques sur Althiburos a récemment attiré l’attention des historiens sur ce site africain. À partir de ces nouveaux travaux, nous tenterons une synthèse sur le développement urbain de cette cité, liant ce développement à l’histoire politique et institutionnelle de cette dernière. Nous analyserons également l’extension progressive de l’aire urbaine, la structuration des quartiers périphériques ainsi que le déplacement des centres d’intérêt du populus.

    Mots-clés : Numidie, Tunisie, Althiburos, Promotion juridique, Monumentalisation, Centre de convergence, Faubourg, Domus.

    Abstract: The multiplication of archaeological research on Althiburos has recently drawn attention of historians to this African site. On the basis of this recent work, I will attempt a synthesis on the urban development of this city, linking this development to its political and institutional history. I will also analyze the progressive extension of the urban area, the structuring of the peripheral neighborhoods as well as the shifting of the centers of interest of the populus.

    Keywords: Numidia, Tunisia, Althiburos, Juridical Promotion, Monumentalization, Center of Convergence, Suburb, Domus.