Imprimer

Éthique

La revue Dialogues d’histoire ancienne (DHA) est une revue généraliste en sciences de l’Antiquité qui publie des contributions originales (le texte soumis ne devra pas avoir fait l’objet d’une soumission à d’autres revues) évaluées « en aveugle » par au moins deux experts indépendants sans conflit d’intérêt avec l’auteur après avis du comité de rédaction et du comité de lecture internes à la revue. Les avis des experts peuvent être complétés par d’autres expertises dans le cas où les avis divergent. L’auteur reçoit toujours les avis anonymisés d’expertise. L’article accepté donne lieu à un contrat où les parties s’engagent mutuellement à respecter les règles déontologiques de publication et de diffusion scientifiques. L’article refusé est restitué à l’auteur avec un courrier d’accompagnement du directeur de la revue qui après avoir pris en compte les avis des experts et des comités explique les raisons du refus et encourage l’auteur à réviser son travail.
La revue s’engage à respecter et à faire respecter l’impartialité et la confidentialité des avis et n’accepte aucune discrimination de quelque nature qu’elle soit. Ce qui prévaut est la qualité scientifique des textes soumis. Les articles pratiquant le plagiat, l’utilisation tronquée ou partielle dans un but frauduleux sont clairement refusés par la revue. La revue Dialogues d’histoire ancienne est une revue où le dialogue scientifique est encouragé, mais aucun propos ou attaque ad hominem n’est toléré. Si la revue et les experts s’engagent à respecter ces règles éthiques, les auteurs doivent également veiller à bannir le plagiat, la publication multiple, le conflit d’intérêt et les propos diffamatoires envers tel ou tel auteur.

Processus éditorial, chaîne de travail

Préparation du manuscrit

Au sein des publications de l’ISTA, nous fonctionnons avec une chaîne de travail XML (TEI Métopes), la rédaction ne fournit pas de feuille de style. Nous demandons aux auteurs d’utiliser les feuilles de leur modèle informatique donné (niveaux de titres, citations, etc.)
Se reporter aux normes : articles et volumes et à la méthode pour les index.

Épreuves

Les auteurs reçoivent deux jeux d’épreuves. Les premières épreuves, avec le contrat d’auteur, seront constituées par le fichier structuré XML de votre article, avec une mise en page sommaire (par exemple les images ou tableaux seront à leur place, mais non mis en forme). À ce stade les auteurs doivent vérifier le contenu de votre contribution, à l’exclusion de toute correction d’auteur. Une fois ces premières épreuves validées, aucune correction sur le contenu ne pourra plus être acceptée.
Ensuite les auteurs reçoivent un deuxième jeu d’épreuves, où il sera demandé de valider la mise en forme définitive (illustrations, dédicaces, retrait de texte…)
Les auteurs peuvent bien sûr nous adresser vos remarques éventuelles pour faciliter ce processus et le rendre accessible et agréable à tous.

Diffusion, cadre contractuel et licences

Les articles de la revue DHA et des suppléments sont diffusés sur le portail cairn.info, avec une barrière mobile d’un an. La libération des données des articles a lieu à la date anniversaire de la parution. L’accès est immédiat pour les métadonnées (sommaire, résumé, mots clés), les DOI des articles sont attribués par Cairn.
Le portail Persée diffuse également les articles en accès libre.

En matière de diffusion les DHA sont favorables à des pratiques ouvertes, au respect de la déontologie, et à des pratiques responsables (déclaration de San Francisco sur l’évaluation de la recherche DORA).

Lors de la soumission à la revue, l’auteur garantit qu’il n’avait pas proposé sa contribution pour parution dans une autre publication ou qu’il a fait interrompre le processus de lecture de cette contribution qu’il avait proposée pour parution dans une autre publication.
Si la revue souhaite publier des textes originaux, les contrats d’auteur sont sans exclusivité.
La revue a recours à la licence la plus ouverte : Creative Commons Attribution CC-BY. Ce qui signifie que toute personne intéressée aura le droit de réexploiter tout ou partie de sa Contribution sans avoir à lui demander son accord, avec obligation de nommer l’auteur (BY). De même, la cession étant faite à titre non exclusif, l’auteur pourra également publier ultérieurement sa contribution chez un autre éditeur, à condition, toutefois, de mentionner la référence bibliographique complète de la première publication.
Dans le cas où sa contribution contiendrait des extraits de textes ou d’illustrations empruntés à d’autres œuvres, l’auteur transmettra à la revue toutes les autorisations de reproduction nécessaires aux fins de publication. L’auteur garantit également que sa contribution ne contient rien qui tombe sous le coup des lois et de nature à engager la responsabilité de la revue, et garantit à la revue la jouissance entière des droits cédés contre tous troubles, revendications et évictions quelconques.
La revue s’engage à fournir à l’auteur la version finale du manuscrit acceptée pour publication, afin qu’il puisse la déposer en archives ouvertes, conformément à l’article L533-4 du Code de la recherche (= la loi pour une République numérique de 2016 (voir article 5).

Les réseaux sociaux académiques (de type ResearchGate ou Academia.edu) ne sont pas des archives ouvertes : le dépôt doit être fait dans une archive ouverte (ex : HAL), notamment pour des raisons de pérennité, avec un lien éventuel vers cette archive ouverte depuis les réseaux sociaux académiques.

Nos auteurs produisent des données dans un laboratoire qui héberge leur recherche, ce dernier gère leur dépôt et leur diffusion.