Dans le cadre du site institutionnel "Mémoire Vive" de la Ville de Besançon, Florent Potier au sein de de l'ISTA (EA4011) porte le projet d'une base de données numismatique en ligne consacrée à un fonds de 4 000 monnaies antiques, frappées durant les deux premiers siècles de notre ère.
Ce projet est mené également avec la bibliothèque d'étude et de conservation de la ville de Besançon qui a le privilège de posséder un fonds numismatique important, composé d'environ 18 000 monnaies dont 14 000 antiques, principalement romaines.
Ce fonds trouve son origine dans le legs de Jean-Baptiste Boisot, abbé de Saint-Vincent, qui à sa mort en 1694, légua aux bénédictins de son établissement la totalité de ses collections (livres, manuscrits, tableaux mais aussi antiques et monnaies).
Ce médaillier, composé dans un premier temps d'environ 1800 monnaies antiques, va s'accroitre considérablement au cours du XIXème siècle, grâce à trois apports principaux : celui de Pierre-Adrien Pâris (1745-1819), architecte et dessinateur du roi ; de Jean-Jacques Bruand (1769-1826), homme politique et homme d'affaires bisontin et celui de Charles Weiss (1779-1866), conservateur de la bibliothèque municipale de Besançon.

Sans titre 2

Lien d'accès au "À la loupe" sur les monnaies antiques.
Lien d'accès au catalogue des monnaies antiques sur Mémoire Vive.