Présentation

Dans le cadre de l’axe 2, qui a pour titre Textes, imaginaires et représentations dans l’Antiquité, les objets d’étude portent sur une réflexion relative à la transmission des textes à travers un travail d’ampleur sur les scholies de Pindare, et les marques d’altérité dans les domaines culturels, sociaux et religieux.

Le travail effectué en 2011-2015 dans le cadre de l’axe a conduit à souligner deux lignes de force, les mieux à même d’optimiser à l’avenir les recherches du groupe :

- d’une part, la publication de sources traduites et commentées portant sur les transferts culturels et leur importance pour le renouvellement de la vie intellectuelle et l’histoire des idées (travail sur les scholies à Pindare, sur le regard grec sur l’Inde à travers l’édition, la traduction et le commentaire des sources grecques, et sur une œuvre encyclopédique et humaniste du XVIIe siècle espagnol).

- d’autre part, un travail associant de manière originale historiens et philologues sur les représentations — en l’occurrence la temporalité en 2011-2015 —, sur leurs modes particuliers d’expression — qu’ils soient sociaux (comme la fête, ou les consultations oraculaires), artistiques ou « littéraires » —, et sur les significations religieuses et politiques de ces modes d’expression.

C’est pourquoi les recherches s’organisent désormais en deux opérations correspondant à ces deux orientations. Cette structuration simplifiée permet aux collègues  travaillant sur les littératures européennes de contribuer à ces recherches communes.

  

Textes, imaginaires et représentations dans l'Antiquité
Responsable : Michel Fartzoff
Opération 1 Étude, interprétation et transmission des textes : sources, transferts et créations
Opération 2 Représentations et modes de représentations

 

Documents